Fait étonnant, les quatre demi-finalistes ont tous dû recourir aux shoot-outs pour se qualifier. Le Waterloo Ducks est venu à bout de son homologue du Dragons par 3-2 (1-1 à la fin du temps réglementaire), tandis que le Mannheimer HC a battu Mülheim 4-2 (4-4) dans un duel 100 pc germanique. Plus tard dans l'après-midi, les Espagnols du Polo de Barcelone, tombeurs in-extremis du Léopold jeudi en huitièmes, ont partagé 3-3 avec leurs compatriotes d'Egara, avant de s'imposer 3-0 aux shoot-outs. Deuxième club allemand à se qualifier pour le Final Four, le Rot Weiss Cologne a éliminé Amsterdam, le dernier néerlandais encore en lice, 6-5 aux shoot-outs après avoir fait match nul 2-2. Toujours présent en finale depuis la création de la compétition en 2007, c'est également la première fois en 12 éditions de l'EHL qu'aucun club batave ne participe au dernier carré. . (Belga)

Fait étonnant, les quatre demi-finalistes ont tous dû recourir aux shoot-outs pour se qualifier. Le Waterloo Ducks est venu à bout de son homologue du Dragons par 3-2 (1-1 à la fin du temps réglementaire), tandis que le Mannheimer HC a battu Mülheim 4-2 (4-4) dans un duel 100 pc germanique. Plus tard dans l'après-midi, les Espagnols du Polo de Barcelone, tombeurs in-extremis du Léopold jeudi en huitièmes, ont partagé 3-3 avec leurs compatriotes d'Egara, avant de s'imposer 3-0 aux shoot-outs. Deuxième club allemand à se qualifier pour le Final Four, le Rot Weiss Cologne a éliminé Amsterdam, le dernier néerlandais encore en lice, 6-5 aux shoot-outs après avoir fait match nul 2-2. Toujours présent en finale depuis la création de la compétition en 2007, c'est également la première fois en 12 éditions de l'EHL qu'aucun club batave ne participe au dernier carré. . (Belga)