Avec comme objectif d'éviter les deux dernières places synonymes de relégation, les Belges ponctueront leur tournoi dimanche matin (10h00) contre la Pologne (FIH-5), qui compte elle 4 unités. Contre l'équipe la moins bien classée sur papier, les hommes d'Alexandre De Chaffoy ont connu les pires difficultés à s'imposer. Ils furent menés 3-0 après seulement 6 minutes de jeu, avant de résorber l'écart par Gaëtan Dykmans (8e) et Philippe Simar sur pc (10e). Bien qu'encaissant un nouveau but en milieu de 2e quart-temps, les Belges réussirent à égaliser avant la mi-temps, par deux fois via Simar dans la même minute (16e). Peu après la reprise, on pensa le but de Dykmans (21e) pouvoir définitivement lancer les vice-champions d'Europe en titre, mais au contraire ce fut l'Ukraine qui remonta et dépassa même la Belgique. Heureusement, Tom Degroote put rétablir l'égalité en fin de période. Les Ukrainiens reprirent l'avance en début de 4e et dernier quart (7-6, 31e), mais sur un sursaut d'orgueil, Tanguy Zimmer (36e, pc), Pilou Maraite (37e) et, alors que le gardien adverse eut laissé place à un 6e joueur de champ, Dykmans (39e) et Simar (40e) ont assuré l'essentiel pour la Belgique. Un succès - et sans doute rien d'autre - dimanche contre la Pologne, qui dans le match à suivre a partagé 3-3 avec la République tchèque (FIH-3), sera suffisant aux Belges pour se maintenir en division A. Au classement du groupe C pour éviter la relégation, la Pologne est en effet en tête avec 4 points, tout comme la Tchéquie. La Belgique est 3e (3 pts), alors que l'Ukraine (0), futur adversaire des Tchèques dimanche, est condamné à la descente. Les demi-finales du tournoi opposeront quant à elles samedi soir l'Autriche (FIH-1) aux Pays-Bas (FIH-9), et l'Allemagne (FIH-2) à la Russie (FIH-6). (Belga)

Avec comme objectif d'éviter les deux dernières places synonymes de relégation, les Belges ponctueront leur tournoi dimanche matin (10h00) contre la Pologne (FIH-5), qui compte elle 4 unités. Contre l'équipe la moins bien classée sur papier, les hommes d'Alexandre De Chaffoy ont connu les pires difficultés à s'imposer. Ils furent menés 3-0 après seulement 6 minutes de jeu, avant de résorber l'écart par Gaëtan Dykmans (8e) et Philippe Simar sur pc (10e). Bien qu'encaissant un nouveau but en milieu de 2e quart-temps, les Belges réussirent à égaliser avant la mi-temps, par deux fois via Simar dans la même minute (16e). Peu après la reprise, on pensa le but de Dykmans (21e) pouvoir définitivement lancer les vice-champions d'Europe en titre, mais au contraire ce fut l'Ukraine qui remonta et dépassa même la Belgique. Heureusement, Tom Degroote put rétablir l'égalité en fin de période. Les Ukrainiens reprirent l'avance en début de 4e et dernier quart (7-6, 31e), mais sur un sursaut d'orgueil, Tanguy Zimmer (36e, pc), Pilou Maraite (37e) et, alors que le gardien adverse eut laissé place à un 6e joueur de champ, Dykmans (39e) et Simar (40e) ont assuré l'essentiel pour la Belgique. Un succès - et sans doute rien d'autre - dimanche contre la Pologne, qui dans le match à suivre a partagé 3-3 avec la République tchèque (FIH-3), sera suffisant aux Belges pour se maintenir en division A. Au classement du groupe C pour éviter la relégation, la Pologne est en effet en tête avec 4 points, tout comme la Tchéquie. La Belgique est 3e (3 pts), alors que l'Ukraine (0), futur adversaire des Tchèques dimanche, est condamné à la descente. Les demi-finales du tournoi opposeront quant à elles samedi soir l'Autriche (FIH-1) aux Pays-Bas (FIH-9), et l'Allemagne (FIH-2) à la Russie (FIH-6). (Belga)