Pour la première fois depuis leur début de tournoi, les 'Rats' ont bien entamé leur partie. Dominant dans le jeu, ils se créèrent rapidement plusieurs occasions. Tom Boon ouvra le score sur leur 2e penalty corner (pc), à la 6e minute, et récidiva 5 minutes plus tard (11e). En contre-attaque, Cédric Charlier tripla l'avance (13e), avant que Thibault Cornillie n'offre un avantage encore plus important (15e). A six joueurs de champ, les Moscovites réussirent toutefois à amoindrir leur retard de moitié avant la mi-temps, inscrivant deux buts sur pc via Georgii Arusiia (16e et 18e). Continuant à jouer sans gardien en début de seconde période, les Russes ont poursuivi leur remontée via Marat Khairullin (28e) et égalisé par Andrey Kuraev (32e). Les deux équipes ne prirent ensuite plus aucun risque, laissant la décision se faire à la loterie des shoot-outs. Si Charlier manqua son premier essai, Maraite (2x) et Boon réussirent les leurs, tandis que Jeremy Gucassoff termina le travail en stoppant la 4e tentative russe. Dimanche, contre Amsterdam ou Cologne, le Racing tentera de décrocher son premier trophée continental en salle. Les Bruxellois sont assurés d'égaler leur performance de 2013, lorsqu'ils avaient obtenu l'argent à Lille (France). Il s'agira de leur troisième médaille au plus haut niveau de la compétition, le bronze leur étant également revenu en 2014, à East Grinsted (Angleterre). (Belga)

Pour la première fois depuis leur début de tournoi, les 'Rats' ont bien entamé leur partie. Dominant dans le jeu, ils se créèrent rapidement plusieurs occasions. Tom Boon ouvra le score sur leur 2e penalty corner (pc), à la 6e minute, et récidiva 5 minutes plus tard (11e). En contre-attaque, Cédric Charlier tripla l'avance (13e), avant que Thibault Cornillie n'offre un avantage encore plus important (15e). A six joueurs de champ, les Moscovites réussirent toutefois à amoindrir leur retard de moitié avant la mi-temps, inscrivant deux buts sur pc via Georgii Arusiia (16e et 18e). Continuant à jouer sans gardien en début de seconde période, les Russes ont poursuivi leur remontée via Marat Khairullin (28e) et égalisé par Andrey Kuraev (32e). Les deux équipes ne prirent ensuite plus aucun risque, laissant la décision se faire à la loterie des shoot-outs. Si Charlier manqua son premier essai, Maraite (2x) et Boon réussirent les leurs, tandis que Jeremy Gucassoff termina le travail en stoppant la 4e tentative russe. Dimanche, contre Amsterdam ou Cologne, le Racing tentera de décrocher son premier trophée continental en salle. Les Bruxellois sont assurés d'égaler leur performance de 2013, lorsqu'ils avaient obtenu l'argent à Lille (France). Il s'agira de leur troisième médaille au plus haut niveau de la compétition, le bronze leur étant également revenu en 2014, à East Grinsted (Angleterre). (Belga)