"Tout le monde est ko, et c'est normal. J'ai vu une équipe avec un coeur énorme encore aujourd'hui. Avant le match, tu penses que la Suède est trois fois plus forte. Nous avons joué avec huit joueuses professionnelles contre une véritable machine avec des joueuses qui évoluent ensemble depuis des années", a estimé Ives Serneels en conférence de presse. "Mais on peut être fier de notre prestation. Nous sommes déçus, mais il ne faut pas oublier que nous avons travaillé incroyablement dur ces deux derniers mois. Nous n'avons fait que progresser dans ce tournoi au fil de nos quatre matches. Le premier match contre l'Irlande n'était peut-être pas top, mais nous avons partagé. Ensuite, ce ne fut que de mieux en mieux. Et aujourd'hui on perd à la 93e minute contre le numéro 2 mondial. C'est dommage. La déception est là, mais la fierté prendra le dessus dans les prochains jours". (Belga)

"Tout le monde est ko, et c'est normal. J'ai vu une équipe avec un coeur énorme encore aujourd'hui. Avant le match, tu penses que la Suède est trois fois plus forte. Nous avons joué avec huit joueuses professionnelles contre une véritable machine avec des joueuses qui évoluent ensemble depuis des années", a estimé Ives Serneels en conférence de presse. "Mais on peut être fier de notre prestation. Nous sommes déçus, mais il ne faut pas oublier que nous avons travaillé incroyablement dur ces deux derniers mois. Nous n'avons fait que progresser dans ce tournoi au fil de nos quatre matches. Le premier match contre l'Irlande n'était peut-être pas top, mais nous avons partagé. Ensuite, ce ne fut que de mieux en mieux. Et aujourd'hui on perd à la 93e minute contre le numéro 2 mondial. C'est dommage. La déception est là, mais la fierté prendra le dessus dans les prochains jours". (Belga)