Nicky Evrard a joué un rôle dans cette qualification en gardant ses filets inviolés. "C'était un match excitant. J'ai pu garder le zéro, ce qui me fait toujours plaisir", dit la gardienne belge. "Nous avons toujours dit que notre objectif était d'aller en quarts de finale. Maintenant, nous pouvons dire que nous avons atteint notre but. Aujourd'hui, nous avons écrit l'histoire du football féminin belge. A partir de demain, nous devrons nous concentrer sur le mach contre la Suède. Ce sera un match difficile, comme aujourd'hui, mais chaque match est difficile dans un Euro". "C'est incroyable", s'exclame de son côté Julie Biesmans, alignée en défense centrale à la suite de la blessure de Laura De Neve. "D'habitude, je suis toujours calme, mais là, cela me rend un peu émotive. Nous avons bien débuté le match, cela nous a donné confiance. Ensuite, nous avons perdu le ballon mais nous n'avons heureusement pas encaissé. En 2e mi-temps, nous avons pris le contrôle du jeu. A la fin, il s'agissait de survivre, ce que nous avons fait". Vendredi, les Flames affronteront la Suède en quarts de finale. "C'est un pays du top", dit Biesmans "Elles ont été impressionnantes en phase de groupes. Nous devrons mettre en place un bon plan face à elles". (Belga)

Nicky Evrard a joué un rôle dans cette qualification en gardant ses filets inviolés. "C'était un match excitant. J'ai pu garder le zéro, ce qui me fait toujours plaisir", dit la gardienne belge. "Nous avons toujours dit que notre objectif était d'aller en quarts de finale. Maintenant, nous pouvons dire que nous avons atteint notre but. Aujourd'hui, nous avons écrit l'histoire du football féminin belge. A partir de demain, nous devrons nous concentrer sur le mach contre la Suède. Ce sera un match difficile, comme aujourd'hui, mais chaque match est difficile dans un Euro". "C'est incroyable", s'exclame de son côté Julie Biesmans, alignée en défense centrale à la suite de la blessure de Laura De Neve. "D'habitude, je suis toujours calme, mais là, cela me rend un peu émotive. Nous avons bien débuté le match, cela nous a donné confiance. Ensuite, nous avons perdu le ballon mais nous n'avons heureusement pas encaissé. En 2e mi-temps, nous avons pris le contrôle du jeu. A la fin, il s'agissait de survivre, ce que nous avons fait". Vendredi, les Flames affronteront la Suède en quarts de finale. "C'est un pays du top", dit Biesmans "Elles ont été impressionnantes en phase de groupes. Nous devrons mettre en place un bon plan face à elles". (Belga)