"Pour moi, la seule chose importante est de gagner. Peu importe qui marque", a déclaré De Caigny samedi en conférence de presse à Wigan. "Je ne réfléchis pas au fait que je n'ai pas marqué lors des derniers matchs. J'ai joué davantage au milieu, tandis que lors des qualifications pour l'Euro, j'ai joué en tant qu'attaquante de pointe", déclare l'auteure de 37 buts en 77 matches pour l'équipe nationale. Seules Tessa Wullaert (67 buts) et Janice Cayman (48 buts) font mieux. Les Belges n'ont obtenu qu'1 point sur 6 lors de leurs matchs contre l'Islande et la France, mais gardent néanmoins l'espoir d'atteindre les quarts de finale. De Caigny croit fermement à un bon résultat, car l'équipe grandit dans son tournoi. "Le premier match a été difficile. Nous pouvions être satisfaites avec un point, mais l'Islande a été très forte. Contre la France, bien que nous ayons dû défendre beaucoup, nous avons réalisé une bonne performance d'équipe", a expliqué la Red Flame. "Lors des deux matchs, l'organisation était très bonne. Maintenant, contre l'Italie, nous devons essayer de créer plus d'occasions pour marquer." Si l'Islande ne gagne pas contre la France déjà tête de série, le vainqueur de Belgique/Italie sera qualifié d'office. D'autres scénarios pourraient sourire aux Belges, mais Tine De Caigny ne veut pas calculer. "Nous allons chercher les trois points. J'ai également vu les différents scénarios, et un match nul pourrait également suffire. Ce serait fou d'aller au prochain tour avec deux points, mais comme je l'ai dit, nous allons chercher la victoire." (Belga)

"Pour moi, la seule chose importante est de gagner. Peu importe qui marque", a déclaré De Caigny samedi en conférence de presse à Wigan. "Je ne réfléchis pas au fait que je n'ai pas marqué lors des derniers matchs. J'ai joué davantage au milieu, tandis que lors des qualifications pour l'Euro, j'ai joué en tant qu'attaquante de pointe", déclare l'auteure de 37 buts en 77 matches pour l'équipe nationale. Seules Tessa Wullaert (67 buts) et Janice Cayman (48 buts) font mieux. Les Belges n'ont obtenu qu'1 point sur 6 lors de leurs matchs contre l'Islande et la France, mais gardent néanmoins l'espoir d'atteindre les quarts de finale. De Caigny croit fermement à un bon résultat, car l'équipe grandit dans son tournoi. "Le premier match a été difficile. Nous pouvions être satisfaites avec un point, mais l'Islande a été très forte. Contre la France, bien que nous ayons dû défendre beaucoup, nous avons réalisé une bonne performance d'équipe", a expliqué la Red Flame. "Lors des deux matchs, l'organisation était très bonne. Maintenant, contre l'Italie, nous devons essayer de créer plus d'occasions pour marquer." Si l'Islande ne gagne pas contre la France déjà tête de série, le vainqueur de Belgique/Italie sera qualifié d'office. D'autres scénarios pourraient sourire aux Belges, mais Tine De Caigny ne veut pas calculer. "Nous allons chercher les trois points. J'ai également vu les différents scénarios, et un match nul pourrait également suffire. Ce serait fou d'aller au prochain tour avec deux points, mais comme je l'ai dit, nous allons chercher la victoire." (Belga)