"Nous étions si proches d'un exploit et si proches d'aller en prolongation. Nous avons eu nos chances", a ajouté Janice Cayman qui savait que la Suède allait avoir la possession du ballon. "C'était la rencontre à laquelle nous étions préparées. Nous avons bien joué. On a fait ce qu'il fallait tactiquement. C'était une belle prestation, même si nous avons perdu de peu. Maintenant tout le monde est déçu. C'est la déception qui prime. Nous étions si près d'un moment historique. C'est dommage de perdre de cette manière". Pour la première fois, la Belgique a atteint les quarts de finale d'un Euro pour sa deuxième participation après l'édition de 2017. "La fierté viendra plus tard, quand nous aurons vraiment pris conscience de ce que nous avons accompli ici. Nous avons grandi en tant qu'équipe et nous avons montré que nous avions beaucoup de potentiel. On peut aborder le match de qualification pour la Coupe du monde de septembre contre la Norvège avec confiance". (Belga)

"Nous étions si proches d'un exploit et si proches d'aller en prolongation. Nous avons eu nos chances", a ajouté Janice Cayman qui savait que la Suède allait avoir la possession du ballon. "C'était la rencontre à laquelle nous étions préparées. Nous avons bien joué. On a fait ce qu'il fallait tactiquement. C'était une belle prestation, même si nous avons perdu de peu. Maintenant tout le monde est déçu. C'est la déception qui prime. Nous étions si près d'un moment historique. C'est dommage de perdre de cette manière". Pour la première fois, la Belgique a atteint les quarts de finale d'un Euro pour sa deuxième participation après l'édition de 2017. "La fierté viendra plus tard, quand nous aurons vraiment pris conscience de ce que nous avons accompli ici. Nous avons grandi en tant qu'équipe et nous avons montré que nous avions beaucoup de potentiel. On peut aborder le match de qualification pour la Coupe du monde de septembre contre la Norvège avec confiance". (Belga)