"C'est une prestation historique pour le football féminin", s'est réjoui Ives Serneels, le sélectionneur des Red Flames. "Je suis très heureux de la manière avec laquelle l'équipe a grandi durant le tournoi. Les filles ont travaillé dur, aussi durant la préparation, et on voit le résultat aujourd'hui. J'ai félicité les filles car elles entrent dans l'histoire Je suis très, très heureux". Vendredi, c'est un autre défi qui attend les Red Flames avec le quart de finale contre la Suède, double vice-championne olympique. "Nous avons trois jours pour préparer le prochain match", dit Ives Serneels. "Ce match constitue une étape incroyable pour de nombreuses joueuses. Nous avons scouté toutes les équipes qualifiées, donc aussi la Suède. Je sais quelques choses à leur sujet, que je vais partager avec mon staff demain. En quarts de finale, on n'affronte que des équipes du top. Ce sera un grand défi". Mais avant cela, les Red Flames vont un peu profiter de leur qualification. "Nous allons encore chanter dans le bus. Il faut profiter de cette journée", avance le sélectionneur fédéral. "Mais dès demain, il faudra être sur le terrain. Laura (De Neve) souffre d'une petite blessure. Amber (Tysiak) était suspendue. Maintenant, nous devons amener 23 joueuses en forme pour vendredi". (Belga)

"C'est une prestation historique pour le football féminin", s'est réjoui Ives Serneels, le sélectionneur des Red Flames. "Je suis très heureux de la manière avec laquelle l'équipe a grandi durant le tournoi. Les filles ont travaillé dur, aussi durant la préparation, et on voit le résultat aujourd'hui. J'ai félicité les filles car elles entrent dans l'histoire Je suis très, très heureux". Vendredi, c'est un autre défi qui attend les Red Flames avec le quart de finale contre la Suède, double vice-championne olympique. "Nous avons trois jours pour préparer le prochain match", dit Ives Serneels. "Ce match constitue une étape incroyable pour de nombreuses joueuses. Nous avons scouté toutes les équipes qualifiées, donc aussi la Suède. Je sais quelques choses à leur sujet, que je vais partager avec mon staff demain. En quarts de finale, on n'affronte que des équipes du top. Ce sera un grand défi". Mais avant cela, les Red Flames vont un peu profiter de leur qualification. "Nous allons encore chanter dans le bus. Il faut profiter de cette journée", avance le sélectionneur fédéral. "Mais dès demain, il faudra être sur le terrain. Laura (De Neve) souffre d'une petite blessure. Amber (Tysiak) était suspendue. Maintenant, nous devons amener 23 joueuses en forme pour vendredi". (Belga)