Couckuyt, 22 ans et pensionnaire de l'AVKA, a devancé l'Italienne Linda Olivieri (56.22) et la Suissesse Yasmin Giger (56.37). Malheureusement pour Couckuyt, son temps ne lui permet pas de réaliser le minima pour les Mondiaux de Doha, fixé à 56.00. Après la médaille de bronze d'Hanne Maudens vendredi sur l'heptathlon et celle d'argent de Kobe Vleminckx samedi sur le 200 mètres, la Belgique monte sur le podium pour la troisième fois en Suède. D'autres athlètes auront l'occasion de gonfler ce total ce dimanche après-midi. (Belga)

Couckuyt, 22 ans et pensionnaire de l'AVKA, a devancé l'Italienne Linda Olivieri (56.22) et la Suissesse Yasmin Giger (56.37). Malheureusement pour Couckuyt, son temps ne lui permet pas de réaliser le minima pour les Mondiaux de Doha, fixé à 56.00. Après la médaille de bronze d'Hanne Maudens vendredi sur l'heptathlon et celle d'argent de Kobe Vleminckx samedi sur le 200 mètres, la Belgique monte sur le podium pour la troisième fois en Suède. D'autres athlètes auront l'occasion de gonfler ce total ce dimanche après-midi. (Belga)