Le défenseur a commencé par décrire l'atmosphère dans le vestiaire. "Nous sommes tous très déçus. Nous avons fait preuve de beaucoup de bonne volonté, mais cela n'a pas suffi. Perdre n'est jamais amusant et certainement pas contre le moins bon adversaire du groupe sur le papier. Mercredi, contre l'Espagne, nous allons encore une fois nous donner à cent pour cent. Nous analyserons cela tous ensemble. Je continuerai à me concentrer sur cet Euro. Ce n'est pas encore fini." Si, pour le monde extérieur, ce fut une petite surprise qu'il débute à côté de Wout Faes dans l'axe, Cobbaut savait depuis un moment que c'était là qu'il avait le plus de chances de jouer. "Je savais déjà que je débuterai la rencontre. L'entraîneur m'a parlé de ma position pendant la préparation. Il a clairement dit que j'irai à l'Euro en tant que défenseur central dans un premier temps, et seulement dans un deuxième temps en tant que latéral gauche. Par la suite, il y a eu beaucoup d'essais sur mon nouveau rôle et j'ai pensé que j'entamerais la rencontre. Naturellement, je n'en avais pas la certitude absolue", a révélé Cobbaut. (Belga)