"Le nombre de membres est aujourd'hui de 65.000", a précisé De Dobbeleer, "50.000 à Volley Vlaanderen, et 15.000 à la Fédération Volley Wallonie-Bruxelles. C'est surtout en Wallonie, chez les jeunes, en particulier, que j'espère voir exploser le nombre de pratiquants, aussi grâce à des actions dans les écoles. On veut également voir augmenter le nombre de beachvolleyeurs en Belgique..." Les trois victoires en trois matches des Red Dragons dans la Poule B de l'Euro, c'est le scénario rêvé, selon Geert De Dobbeleer. "Au plsn sportif j'ose même dire qu'on en espérait pas autant", avoue-t-il. "Certains doutes avaient été émis après le tournoi de qualification olympique, et quelques rencontre amicales. Mais cette équipe belge est en pleine croissance, et on ne sait pas quelles sont ses limites, ni où elle va s'arrêter..." La Belgique était quatrième lors de l'Euro précédent, puis dixième lors du dernier mondial. Des résultats obtenus grâce à la "Topsportschool" de Vilvorde, qui s'efforce de "sortir annuellement un ou deux grands talents", selon De Dobbeleer. "Plus de six Red Dragons sur dix (64 %) y ont été formés", conclut-il. (Belga)