"J'ai vécu des moments plus joyeux. Nous nous attendions vraiment à passer", a déclaré le distributeur. "Ils (les adversaires, NDLR) étaient très forts aujourd'hui et nous n'étions simplement pas assez bons. L'Ukraine a quelques grands joueurs et aujourd'hui ils n'avaient rien à perdre." "J'ai moi-même dû lutter avec ma forme physique pendant ce tournoi. Malgré tout, nous pouvons nous retourner sur une bonne phase de groupes, tout le monde peut être d'accord là-dessus. Cette équipe a une nouvelle fois placé le volleyball sur la carte de son propre pays. C'était très bien, mais ça n'a pas suffi." Sam Deroo n'a pas nié non plus que les Championnats d'Europe n'ont pas été couronnés de succès pour les Red Dragons. "Nous nous le devons à nous-mêmes. Nous n'étions tout simplement pas assez bons aujourd'hui, juste quand il s'agissait de gagner", a noté le capitaine. "Nous n'avions pas compté là-dessus. On ne devrait pas chercher d'excuses." (Belga)