Ce n'est que dans le 2e set que les Autrichiens ont suivi le rythme des Belges. Pourtant, selon Van Kerckhove, il n'y a jamais eu de panique. "Ils ont commencé à jouer de manière un peu plus pointue, sur le plan défensif, les choses ne se sont pas aussi bien passées avec nous. Ils croyaient davantage en leurs chances, mais nous sommes restés calmes. Quand les choses se sont compliquées, on a pu compter sur le soutien du public." Samedi (17h30), les Red Dragons l'Allemagne qui s'est inclinée 3-0 face à la Serbie, plus tôt dans la journée. "Nous attendons une Allemagne plus forte demain que contre la Serbie", a déclaré le sélectionneur. "Nous devrons être encore plus affûtés et aller de l'avant à toute vapeur. Pour eux, ce sera un peu tout ou rien. Je pense qu'ils ont eu un jour sans aujourd'hui, pour une raison quelconque. J'ai entendu dire que Grozer s'est à peine échauffé. Ils l'ont peut-être gardé pour demain, on ne sait pas. Il reste un joueur de haut niveau, qui peut faire la différence à lui seul. Nous avons un avantage psychologique, après notre victoire. Et avec le public, nous espérons recevoir un coup de pouce supplémentaire, avec un peu de chance, nous jouerons dans une salle comble. Nous voulons vraiment grandir dans le tournoi." (Belga)