Trautman a signé un nouveau record du parcours en 7h50:15, tandis que le Danois Högenhaug, nouveau champion d'Europe de longue distance a passé la ligne 3:37 plus tard, en 7h53:52. Il succède ainsi à notre compatriote Timothy Van Houtem, sacré l'an dernier à Madrid. Le Tchèque Tomas Renc (8h00:44) et un autre Danois Morten Brammer Olesen (8h01:26) ont complété le podium européen. Ruben Geys, 30 ans, membre de l'équipe belge Itzu Tri Team, n'a jamais pu se mêler à la course pour un podium. Il a terminé à plus de 50 minutes du vainqueur et à un peu moins de 40 minutes d'une médaille continentale. Chez les dames, la Néerlandaise Yvonne van Vlerken, 40 ans, a bouclé sa carrière de belle manière en empochant un dernier succès devant son public. Elle a devancé, en 8h56:10, l'Allemande Lina-Kristin Schink (9h11:27) et sa compatriote Sarissa De Vries (9h12:29), longtemps leader de la course. Les grands moments de la carrière de van Vlerken resteront les titres ITU (mondiaux en 2006) et ETU (Europe en 2017 et 2019) sur longue distance. Victorieuse de plusieurs Ironman et Ironman 70.3, elle est montée sur la 2e marche du podium de l'Ironman d'Hawaii, en 2008, derrière la Britannique Chrissie Wellington. Aucune triathlète belge n'a pris le départ de cet Euro de longue distance, dont Alexandra Tondeur avait décroché l'argent en 2018 à Madrid. . . (Belga)