Timmers a couvert les deux longueurs du bassin en 48.64, 42/100e au-dessus de son record de Belgique (48.22) du mondial 2015 à Kazan. Il n'avait pas réussi à se hisser en finale du 200 mètres nage libre. Surgeloose, crédité d'un chrono de 48.75, 11/100e au-dessus de son record personnel (48.64), s'était lui qualifié pour la finale sur la distance double où il avait fini 5e mercredi. La médaille d'or a été conquise par l'Italien Luca Dotto (48.25). L'argent est revenu au Néerlandais Sebastiaan Verschuren, 2e en 48.32 et le bronze au Français Clément Mignon, 3e en 48.36. L'équipe belge du relais 4 x 100 m nage libre composée de Surgeloose, Aerents, Dekoninck et Timmers, avait récolté la médaille de bronze lundi. (Belga)

Timmers a couvert les deux longueurs du bassin en 48.64, 42/100e au-dessus de son record de Belgique (48.22) du mondial 2015 à Kazan. Il n'avait pas réussi à se hisser en finale du 200 mètres nage libre. Surgeloose, crédité d'un chrono de 48.75, 11/100e au-dessus de son record personnel (48.64), s'était lui qualifié pour la finale sur la distance double où il avait fini 5e mercredi. La médaille d'or a été conquise par l'Italien Luca Dotto (48.25). L'argent est revenu au Néerlandais Sebastiaan Verschuren, 2e en 48.32 et le bronze au Français Clément Mignon, 3e en 48.36. L'équipe belge du relais 4 x 100 m nage libre composée de Surgeloose, Aerents, Dekoninck et Timmers, avait récolté la médaille de bronze lundi. (Belga)