Pour chaque relais, les douze premiers classés des Mondiaux de Kazan sont déjà qualifiés pour Rio de Janeiro. Il reste quatre tickets à prendre. Ils seront attribués aux quatre meilleurs chronos enregistrés d'ici le 31 mai, dernier jour de la période de qualification. Avec son chrono de 8:02.67, la Belgique a dépassé la Slovénie, qui avait nagé en 8:02.96 en séries, et occupe actuellement la dernière place qualificative. Si personne ne fait mieux d'ici le 31 mai, la Belgique ajoutera le relais 4x200m libre à sa sélection pour Rio. Selon les coaches fédéraux, le dernier danger est représenté par la Slovénie, qui alignera une équipe nationale lors de ses championnats nationaux le week-end prochain. (Belga)

Pour chaque relais, les douze premiers classés des Mondiaux de Kazan sont déjà qualifiés pour Rio de Janeiro. Il reste quatre tickets à prendre. Ils seront attribués aux quatre meilleurs chronos enregistrés d'ici le 31 mai, dernier jour de la période de qualification. Avec son chrono de 8:02.67, la Belgique a dépassé la Slovénie, qui avait nagé en 8:02.96 en séries, et occupe actuellement la dernière place qualificative. Si personne ne fait mieux d'ici le 31 mai, la Belgique ajoutera le relais 4x200m libre à sa sélection pour Rio. Selon les coaches fédéraux, le dernier danger est représenté par la Slovénie, qui alignera une équipe nationale lors de ses championnats nationaux le week-end prochain. (Belga)