Sur sa distance fétiche (médaille d'or aux Euros de Berlin en 2014 et de bronze aux Mondiaux de Kazan en 2015, notamment), elle a devancé l'Espagnole Jessica Vall Montero (2:22.56) et l'Islandaise Hrafnhildu Luthersottir (2:22.96). Le 800 mètres nage libre messieurs a été dominé par l'Italien Gregorio Paltrinieri (7:42.33), qui s'était déjà emparé de l'or du 1500 m avec un record d'Europe en prime mercredi. Il a devancé son compatriote Gabriele Detti, 2e en 7:43.52, et l'Ukrainien Mykhaylo Romanchuk, 3e en7:47.99. Enfin l'équipe des Pays-Bas a triomphé dans le 4 x 100 mètres nage libre mixte, une nouvelle épreuve, où Sebastiaan Verschuren, Ben Schwietert, Maud van der Meer et Ranomi Kromowidjojo se sont en effet imposés en 3:23.64 devant l'Italie (3:24.55) et la France (3:25.49). (Belga)

Sur sa distance fétiche (médaille d'or aux Euros de Berlin en 2014 et de bronze aux Mondiaux de Kazan en 2015, notamment), elle a devancé l'Espagnole Jessica Vall Montero (2:22.56) et l'Islandaise Hrafnhildu Luthersottir (2:22.96). Le 800 mètres nage libre messieurs a été dominé par l'Italien Gregorio Paltrinieri (7:42.33), qui s'était déjà emparé de l'or du 1500 m avec un record d'Europe en prime mercredi. Il a devancé son compatriote Gabriele Detti, 2e en 7:43.52, et l'Ukrainien Mykhaylo Romanchuk, 3e en7:47.99. Enfin l'équipe des Pays-Bas a triomphé dans le 4 x 100 mètres nage libre mixte, une nouvelle épreuve, où Sebastiaan Verschuren, Ben Schwietert, Maud van der Meer et Ranomi Kromowidjojo se sont en effet imposés en 3:23.64 devant l'Italie (3:24.55) et la France (3:25.49). (Belga)