Vingt-quatre heures plus tôt, Kolesnikov était devenu le premier homme à passer sous la barre des 24 secondes sur cette course non olympique, en 23.93 précisément, en demi-finales. Le précédent record du monde (24.00), déjà sa propriété, datait des Championnats d'Europe 2018 à Glasgow. Le Russe de 20 ans, triple champion d'Europe il y a trois ans, (50 m dos, 100 m dos et 4x100 m messieurs), s'offre ainsi son premier titre individuel dans le bassin hongrois, au lendemain de celui obtenu avec le 4x100 m messieurs. Il nagera la finale du 100 m mercredi soir. Il en détient la meilleure performance mondiale de la saison, en 47.31. (Belga)

Vingt-quatre heures plus tôt, Kolesnikov était devenu le premier homme à passer sous la barre des 24 secondes sur cette course non olympique, en 23.93 précisément, en demi-finales. Le précédent record du monde (24.00), déjà sa propriété, datait des Championnats d'Europe 2018 à Glasgow. Le Russe de 20 ans, triple champion d'Europe il y a trois ans, (50 m dos, 100 m dos et 4x100 m messieurs), s'offre ainsi son premier titre individuel dans le bassin hongrois, au lendemain de celui obtenu avec le 4x100 m messieurs. Il nagera la finale du 100 m mercredi soir. Il en détient la meilleure performance mondiale de la saison, en 47.31. (Belga)