"Je visais un chrono de 46.5, en étant convaincu que cela suffirait pour décrocher la médaille d'or", a déclaré Pieter Timmers. "Je n'ai pas commis d'erreurs. Il me faut donc accepter que je ne peux aller plus vite actuellement. J'ai été battu sur ma valeur, mais je ne peux m'empêcher de penser que ce n'est pas une première médaille d'or. L'argent, en soi, c'est bien, mais je suis moins satisfait qu'avec l'or". "Encore une médaille d'argent à ajouter à ma collection", a indiqué Timmers sur son compte Instagram. "Je visais l'or après la session d'hier (samedi). Mais si on considère que j'ai dû prendre soin de ma petite fille Jutta qui était malade, que j'ai eu la grippe et la bronchite trois semaines avant l'Euro et que je me suis retrouvé dans l'avion deux jours avant les championnats, on peut dire que c'est une prestation incroyable ! Je ne peux pas être déçu". Pour Ronald Gaastra, le coach de Timmers, l'Italien Luca Dotto "a bien joué à cache-cache". "Je n'aurais jamais imaginé qu'il puisse être quatre dixièmes plus rapide que Pieter. J'étais convaincu que Pieter allait décrocher sa première médaille d'or". (Belga)

"Je visais un chrono de 46.5, en étant convaincu que cela suffirait pour décrocher la médaille d'or", a déclaré Pieter Timmers. "Je n'ai pas commis d'erreurs. Il me faut donc accepter que je ne peux aller plus vite actuellement. J'ai été battu sur ma valeur, mais je ne peux m'empêcher de penser que ce n'est pas une première médaille d'or. L'argent, en soi, c'est bien, mais je suis moins satisfait qu'avec l'or". "Encore une médaille d'argent à ajouter à ma collection", a indiqué Timmers sur son compte Instagram. "Je visais l'or après la session d'hier (samedi). Mais si on considère que j'ai dû prendre soin de ma petite fille Jutta qui était malade, que j'ai eu la grippe et la bronchite trois semaines avant l'Euro et que je me suis retrouvé dans l'avion deux jours avant les championnats, on peut dire que c'est une prestation incroyable ! Je ne peux pas être déçu". Pour Ronald Gaastra, le coach de Timmers, l'Italien Luca Dotto "a bien joué à cache-cache". "Je n'aurais jamais imaginé qu'il puisse être quatre dixièmes plus rapide que Pieter. J'étais convaincu que Pieter allait décrocher sa première médaille d'or". (Belga)