Bien sûr, Martinuzzi ne cachait pas sa satisfaction après le titre européen de Toma Nikiforov : "Ce n'est pas le travail de quelques mois mais de quelques années. Il s'agit d'une recherche constante des bonnes solutions pour l'améliorer. De cette façon, Toma est devenu un judoka complet, sur le plan mental, physique et technique. Il était tout à fait prêt pour aujourd'hui et je n'ai pas douté un seul instant qu'il prendrait l'or. Pas même lorsqu'il était mené très rapidement par waza-ari en finale contre Maret. Il a peut-être commencé la finale un peu trop prudemment, mais dans les plus brefs délais, il a sublimement rectifié la situation. De plus, il restait encore suffisamment de temps pour résorber ce retard. Il a mérité d'être champion d'Europe." (Belga)