"Après leur ouverture du score à 2 minutes du terme, je me suis dit: 'ce n'est pas vrai, pas encore une fois!' Mais nous sommes restées super calmes pour inscrire ce but décisif. On a très bien joué et surtout calmement et avec beaucoup de maturité. Je pense que l'on peut arrêter maintenant de dire que nous avons un petit mental. On a montré durant tout ce début de tournoi que l'on était forte à ce niveau-là. Nous avons beaucoup travaillé là-dessus et aussi physiquement. Je pense qu'on l'a démontré aujourd'hui", a réagi la Gantoise de 29 ans aux 259 sélections. Pour la défenseuse Tiphaine Duquesne, les Panthers ont "bien contrôlé le match". "On est passé par toutes les émotions sur ces dernières minutes. Quand elles ont marqué, on a pensé un court instant que cela pouvait coincer, mais directement on a continué à se battre. Maintenant, comme le coach nous l'a conseillé, on va savourer un petit peu avant de nous remettre au travail et préparer au mieux cette demi-finale." (Belga)

"Après leur ouverture du score à 2 minutes du terme, je me suis dit: 'ce n'est pas vrai, pas encore une fois!' Mais nous sommes restées super calmes pour inscrire ce but décisif. On a très bien joué et surtout calmement et avec beaucoup de maturité. Je pense que l'on peut arrêter maintenant de dire que nous avons un petit mental. On a montré durant tout ce début de tournoi que l'on était forte à ce niveau-là. Nous avons beaucoup travaillé là-dessus et aussi physiquement. Je pense qu'on l'a démontré aujourd'hui", a réagi la Gantoise de 29 ans aux 259 sélections. Pour la défenseuse Tiphaine Duquesne, les Panthers ont "bien contrôlé le match". "On est passé par toutes les émotions sur ces dernières minutes. Quand elles ont marqué, on a pensé un court instant que cela pouvait coincer, mais directement on a continué à se battre. Maintenant, comme le coach nous l'a conseillé, on va savourer un petit peu avant de nous remettre au travail et préparer au mieux cette demi-finale." (Belga)