Lors de leurs deux confrontations dans la récente Pro League, les Belges avaient partagé 2-2 le 19 janvier en Espagne (mais perdu au 2-0 aux shoot-out) avant de gagner 7-3 le 10 avril à Uccle. Ils devront se méfier en particulier du vétéran de 35 ans Pau Quemada, bien connu pour avoir joué à Louvain, et de son sleep d'une efficacité sans égal. Les joueurs de Shane McLeod n'ont jamais conquis les lauriers continentaux, échouant en finale lors des éditions 2013 (contre l'Allemagne), à Boom, et 2017 (face aux Pays-Bas) à Amsterdam. Cette année la couronne européenne est accompagnée d'un billet pour les Jeux Olympiques de Tokyo qui se dérouleront dans onze mois, une motivation supplémentaire. Outre l'Espagne, les Red Lions doivent rencontrer dans leur poule l'Angleterre (FIH 6), dimanche (20h30), et le Pays de Galles (FIH 25), mardi (20h30). Il faut terminer à une des deux premières places pour disputer les demi-finales où devraient les attendre les Pays-Bas (FIH 3) et l'Allemagne (FIH 7), grands favoris de la poule B, où ont également été versées l'Irlande (FIH 11) et l'Écosse (FIH 21). Les demi-finales se joueront le jeudi 22 et la finale le samedi 24 août. (Belga)