Annelies Dom, Shari Bossuyt, Jolien D'hoore et Lotte Kopecky étaient sorties avec le 5e temps (4:59.730) des qualifications et ne pouvaient donc plus lutter pour l'or ou l'argent. Le bronze était en revanche toujours accessible, mais il fallait pour cela commencer par signer les deux meilleurs temps des non-finalistes, ce qui ne s'est pas produit. Opposées aux Néerlandaises, les Belges ont tout donné en établissant un nouveau record de Belgique en 4:23.181. Cela n'a pas suffi car les Pays-Bas ont signé un temps de 4:21.933. Le bronze se jouera finalement entre la France et l'Italie alors que l'Allemagne et la Grande-Bretagne s'affronteront pour le sacre européen. Cinquième, la Belgique figure bien dans le top 8 et recueille donc des points importants en vue de la participation aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020. (Belga)