Absent en 2020 pour défendre son titre après sa chute dans le Tour de Lombardie, Evenepoel a montré ces dernières semaines qu'il retrouvait ses meilleures jambes en remportant deux étapes et le classement général du Tour du Danemark, la Course aux Raisins à Overijse et la Brussels Cycling Classic. Le Brabançon avait cependant dû abandonner lors du Tour du Benelux à cause de problèmes intestinaux. Sélectionné avec Rune Herregodts, qui va vivre son premier Euro chez les élites, le coureur de Deceuninck-Quick Step ne vise rien d'autre que le titre continental jeudi sur un parcours de 22,4 km mais avec seulement 140 m de dénivelé positif. "Alkmaar n'était pas un parcours pour moi, mais je me suis imposé", avait-il confié mardi en conférence de presse. "Je sens que les choses vont bien à nouveau, que les bonnes sensations sont de retour dans les jambes depuis le Tour du Danemark. En tout cas, c'est bien de pouvoir terminer la saison avec un bon feeling. Après les Jeux, je me sentais un peu moins bien mentalement, mais maintenant, les choses sont revenues à la normale." Cependant, le 'Petit Cannibale' devra composer avec une rude concurrence et les présences du champion du monde italien Filippo Ganna, le champion d'Europe suisse Stefan Küng, le Slovène Tadej Pogacar, le Danois Kasper Asgreen, le Français Rémi Cavagna, ses deux équipiers chez Deceuninck-Quick Step, ou encore le Suisse Stefan Bissegger. "Les jambes sont encore bonnes. Avec la forme que j'ai montré ces dernières semaines, je peux avoir de l'ambition, même si ce ne sera pas facile", a reconnu Evenepoel. Le contre-la-montre élites messieurs débutera à 16h00 et sera la dernière épreuve de la journée de jeudi qui débutera à 9h15 avec le chrono U23 dames avec Shari Bossuyt et Julie De Wilde. Le contre-la-montre élites dames, avec Ann-Sophie Duyck et Sara Van De Vel, aura ensuite lieu à 10h45 avec le chrono U23 messieurs à 14h15 avec Arno Claeys et Lennert Van Eetvelt. (Belga)

Absent en 2020 pour défendre son titre après sa chute dans le Tour de Lombardie, Evenepoel a montré ces dernières semaines qu'il retrouvait ses meilleures jambes en remportant deux étapes et le classement général du Tour du Danemark, la Course aux Raisins à Overijse et la Brussels Cycling Classic. Le Brabançon avait cependant dû abandonner lors du Tour du Benelux à cause de problèmes intestinaux. Sélectionné avec Rune Herregodts, qui va vivre son premier Euro chez les élites, le coureur de Deceuninck-Quick Step ne vise rien d'autre que le titre continental jeudi sur un parcours de 22,4 km mais avec seulement 140 m de dénivelé positif. "Alkmaar n'était pas un parcours pour moi, mais je me suis imposé", avait-il confié mardi en conférence de presse. "Je sens que les choses vont bien à nouveau, que les bonnes sensations sont de retour dans les jambes depuis le Tour du Danemark. En tout cas, c'est bien de pouvoir terminer la saison avec un bon feeling. Après les Jeux, je me sentais un peu moins bien mentalement, mais maintenant, les choses sont revenues à la normale." Cependant, le 'Petit Cannibale' devra composer avec une rude concurrence et les présences du champion du monde italien Filippo Ganna, le champion d'Europe suisse Stefan Küng, le Slovène Tadej Pogacar, le Danois Kasper Asgreen, le Français Rémi Cavagna, ses deux équipiers chez Deceuninck-Quick Step, ou encore le Suisse Stefan Bissegger. "Les jambes sont encore bonnes. Avec la forme que j'ai montré ces dernières semaines, je peux avoir de l'ambition, même si ce ne sera pas facile", a reconnu Evenepoel. Le contre-la-montre élites messieurs débutera à 16h00 et sera la dernière épreuve de la journée de jeudi qui débutera à 9h15 avec le chrono U23 dames avec Shari Bossuyt et Julie De Wilde. Le contre-la-montre élites dames, avec Ann-Sophie Duyck et Sara Van De Vel, aura ensuite lieu à 10h45 avec le chrono U23 messieurs à 14h15 avec Arno Claeys et Lennert Van Eetvelt. (Belga)