L'équipe belge - Cédric Beullens, Stan Dewulf, Sébastien Grignard, Jens Reynders, Gerben Thijssen et Brent Van Moer - a rendu hommage au départ, par une minute de silence, à Bjorg Lambrecht, 22 ans, tragiquement décédé sur les routes du Tour de Pologne lundi. Deux hommes - l'Italien Alexander Konychev et le Norvégien Jonas Iversby Hvideberg - ont fait la course en tête légèrement détachés poursuivis par deux autres coureurs (le Danois Mathias Jorgensen et le Tchèque Petr Kelemen) repris à 35 km du but par un peloton emmené par les Belges. Konychev s'est retrouvé brièvement seul à l'entame du dernier tour. Sous l'impulsion des Néerlandais, l'Italien a été repris à 1700 mètres de l'arrivée laissant place au sprint massif et surtout à son compatriote. Côté belge encore, Cédric Beullens a été contraint à l'abandon suite à une chute. Balayé par le vent, le parcours nécessite une constante surveillance et sera inspecté après le passage des espoirs. Le départ de la course pour élites dames a ainsi été décalé d'une demi-heure. Elles partiront à 13h30. (Belga)