Les médailles seront décernées au terme d'un parcours dessiné dans le Parque Bela Vista, non loin du centre historique de la ville. Pour la première fois depuis 1994, aucune Belge ne sera au départ du cross long. La fédération belge a estimé qu'aucune athlète n'avait le potentiel pour se mêler à la lutte pour les places d'honneur. Hanne Verbruggen avait bien décroché sa sélection mais elle a préféré se concentrer sur le marathon de Valence, où elle a battu son record personnel le weekend dernier. C'est tout l'inverse chez les messieurs, où les forces ne manquent pas malgré les absences des deux marathoniens Bashir Abdi et Koen Naert. En effet, Isaac Kimeli et Soufiane Bouchikhi sont les fers de lance de l'équipe belge et semblent en mesure d'accrocher le top-5. Kimeli avait décroché la médaille d'argent de l'Euro l'année dernière à Tilburg. Bouchiki avait pris la 5e place de l'Euro 2017 à Samorin. Lahsene Bouchikhi, le jeune frère de Soufiane, sera aussi du voyage au Portugal, au même titre que Michael Somers. Si les deux derniers nommés parviennent à terminer aux alentours de la 20e place, la Belgique pourrait également avoir son mot à dire dans le classement par pays. A noter que le Norvégien Filip Ingebrigtsen, tenant du titre, sera lui aussi au départ. La Belgique enverra aussi une équipe de relais mixte, composée de Vanessa Scaunet, Camille Muls, Robin Hendrix et Eliott Crestan. Les Belges ont également des ambitions dans cette course où chaque relayeur doit parcourir 1.500 mètres. Scaunet et Muls devront toutefois prouver qu'elles ont le niveau international que possède le duo masculin. (Belga)

Les médailles seront décernées au terme d'un parcours dessiné dans le Parque Bela Vista, non loin du centre historique de la ville. Pour la première fois depuis 1994, aucune Belge ne sera au départ du cross long. La fédération belge a estimé qu'aucune athlète n'avait le potentiel pour se mêler à la lutte pour les places d'honneur. Hanne Verbruggen avait bien décroché sa sélection mais elle a préféré se concentrer sur le marathon de Valence, où elle a battu son record personnel le weekend dernier. C'est tout l'inverse chez les messieurs, où les forces ne manquent pas malgré les absences des deux marathoniens Bashir Abdi et Koen Naert. En effet, Isaac Kimeli et Soufiane Bouchikhi sont les fers de lance de l'équipe belge et semblent en mesure d'accrocher le top-5. Kimeli avait décroché la médaille d'argent de l'Euro l'année dernière à Tilburg. Bouchiki avait pris la 5e place de l'Euro 2017 à Samorin. Lahsene Bouchikhi, le jeune frère de Soufiane, sera aussi du voyage au Portugal, au même titre que Michael Somers. Si les deux derniers nommés parviennent à terminer aux alentours de la 20e place, la Belgique pourrait également avoir son mot à dire dans le classement par pays. A noter que le Norvégien Filip Ingebrigtsen, tenant du titre, sera lui aussi au départ. La Belgique enverra aussi une équipe de relais mixte, composée de Vanessa Scaunet, Camille Muls, Robin Hendrix et Eliott Crestan. Les Belges ont également des ambitions dans cette course où chaque relayeur doit parcourir 1.500 mètres. Scaunet et Muls devront toutefois prouver qu'elles ont le niveau international que possède le duo masculin. (Belga)