Dimanche en phase de poules, les Belges avaient arraché face à la Turquie (63-61) la première place du groupe C et validé une place directe en quarts de finale. La Russie a terminé deuxième de son groupe D, en battant la République tchèque (73-69) puis la Croatie (73-62). Pour la première place du groupe dimanche, les Russes d'Alexander Kovalev avaient perdu contre la France (85-59) mais ont perdu aussi une de leur rotation, Ekaterina Fedorenkova, victime d'une rupture des ligaments du genou. Contre les Slovènes, la Russie a pu encore compter sur son trio: Maria Vadeeva (15 pts), coéquipière d'Emma Meesseman à Ekaterinbourg, Raisa Musina (19 pts, 14 rebonds) ou Elizaveta Komarova (20 pts) notamment. Après dix ans d'absence en phase finale d'un Euro, les Belgian Cats avait conquis de suite la médaille de bronze à l'Euro de Prague en 2017 pour leur retour à l'avant de la scène européenne, validant aussi une qualification pour la Coupe du monde, la première pour une équipe belge. A Tenerife, en 2018, elles y ont pris la 4e place, battues par l'Espagne dans le match pour la médaille de bronze. A l'Euro 2019, les Belges avaient pris la 5e place décrochant un ticket pour les tournois de qualifications pour les Jeux Olympiques. Dans celui d'Ostende, la Belgique décrochait son sésame pour les JO de Tokyo où le tournoi de basket se déroulera du 26 juillet au 8 août. Lors de ces deux derniers Euros, la Belgique avait rencontré, et battu, la Russie en phase de poules. Jeudi, quoiqu'il arrive, les Belgian Cats se rendront à Valence, soit pour y disputer les demi-finales, soit pour y disputer un match de classement pour les places 5 à 8 dont le vainqueur obtiendra un ticket pour les tournois de qualifications en vue de la Coupe du monde 2022 en Australie (du 22 septembre au 1er octobre à Sydney) cette fois. La Belgique s'est déjà montrée intéressée par l'organisation d'un de ces tournois si elle y était présente. La Slovénie, elle, organisera l'Euro 2023 avec Israël. (Belga)

Dimanche en phase de poules, les Belges avaient arraché face à la Turquie (63-61) la première place du groupe C et validé une place directe en quarts de finale. La Russie a terminé deuxième de son groupe D, en battant la République tchèque (73-69) puis la Croatie (73-62). Pour la première place du groupe dimanche, les Russes d'Alexander Kovalev avaient perdu contre la France (85-59) mais ont perdu aussi une de leur rotation, Ekaterina Fedorenkova, victime d'une rupture des ligaments du genou. Contre les Slovènes, la Russie a pu encore compter sur son trio: Maria Vadeeva (15 pts), coéquipière d'Emma Meesseman à Ekaterinbourg, Raisa Musina (19 pts, 14 rebonds) ou Elizaveta Komarova (20 pts) notamment. Après dix ans d'absence en phase finale d'un Euro, les Belgian Cats avait conquis de suite la médaille de bronze à l'Euro de Prague en 2017 pour leur retour à l'avant de la scène européenne, validant aussi une qualification pour la Coupe du monde, la première pour une équipe belge. A Tenerife, en 2018, elles y ont pris la 4e place, battues par l'Espagne dans le match pour la médaille de bronze. A l'Euro 2019, les Belges avaient pris la 5e place décrochant un ticket pour les tournois de qualifications pour les Jeux Olympiques. Dans celui d'Ostende, la Belgique décrochait son sésame pour les JO de Tokyo où le tournoi de basket se déroulera du 26 juillet au 8 août. Lors de ces deux derniers Euros, la Belgique avait rencontré, et battu, la Russie en phase de poules. Jeudi, quoiqu'il arrive, les Belgian Cats se rendront à Valence, soit pour y disputer les demi-finales, soit pour y disputer un match de classement pour les places 5 à 8 dont le vainqueur obtiendra un ticket pour les tournois de qualifications en vue de la Coupe du monde 2022 en Australie (du 22 septembre au 1er octobre à Sydney) cette fois. La Belgique s'est déjà montrée intéressée par l'organisation d'un de ces tournois si elle y était présente. La Slovénie, elle, organisera l'Euro 2023 avec Israël. (Belga)