Quelques heures après Lemmelijn, la Bruxelloise Caitlin Govaert a suivi l'exemple de son homologue masculin en décrochant le titre continental chez les espoirs féminins (U23), son premier trophée international. La sociétaire de l'Union Nautique de Bruxelles, 19 ans, a amélioré son record personnel avec un chrono de 7:05.5. Elle a devancé la Britannique Nicole Dunn (7:08.3) et la Lettone Evita Franckevica (7:16.3). Le record de Belgique de la catégorie reste la propriété de la Liégeoise Jeanne Ghuysen, en 6:50.2. Lemmelijn, 23 ans, champion du monde espoirs en titre, a de surcroît établi un nouveau record personnel et de Belgique en portant la nouvelle marque sur ergomètre à 5:47.6, soit 7 dixièmes de mieux que lors de son précédent record (5:48.3) établi en février aux Mondiaux de Paris. Au terme de l'épreuve, disputée sur 2.000 m de manière virtuelle sur son ergomètre personnel installé au centre de sport 'Grand Slam', le Tirlemontois a devancé de près de 5 secondes le Polonais Bartosz Zablocki (5:52.4). L'Américain Christian Tabash (5:52.7) s'est classé 3e dans la course open tandis que le Moldave Chirill Visit Chi-Sestakov a complété le podium européen (5:55.1). Seulement 5e après le 1er 500 m, le rameur belge est passé 2e à la mi-course, avant de prendre les commandes peu après pour ne plus les lâcher. Ward Lemmelijn, champion mondial et d'Europe espoirs en titre sur la distance classique de 2.000 m, également sacré meilleur espoir mondial l'an dernier sur 500 m, est depuis septembre vice-champion de Belgique en skiff seniors, une discipline à laquelle l'ancien footballeur s'est reconverti fin 2017. Il s'est également imposé durant le confinement dans la 'Container Cup' pour étudiants, sorte d'heptathlon réalisé sur des machines de fitness dans un container, pulvérisant le chrono établi par le Néerlandais Mathieu van der Poel dans la version réservée aux sportifs professionnels. En s'emparant des deux tickets qualificatifs octroyés samedi, Lemmelijn et Govaert se sont garantis le droit de participer aux prochains Mondiaux d'aviron en salle qui se tiendront toujours virtuellement du mardi 23 au samedi 27 février 2021. (Belga)

Quelques heures après Lemmelijn, la Bruxelloise Caitlin Govaert a suivi l'exemple de son homologue masculin en décrochant le titre continental chez les espoirs féminins (U23), son premier trophée international. La sociétaire de l'Union Nautique de Bruxelles, 19 ans, a amélioré son record personnel avec un chrono de 7:05.5. Elle a devancé la Britannique Nicole Dunn (7:08.3) et la Lettone Evita Franckevica (7:16.3). Le record de Belgique de la catégorie reste la propriété de la Liégeoise Jeanne Ghuysen, en 6:50.2. Lemmelijn, 23 ans, champion du monde espoirs en titre, a de surcroît établi un nouveau record personnel et de Belgique en portant la nouvelle marque sur ergomètre à 5:47.6, soit 7 dixièmes de mieux que lors de son précédent record (5:48.3) établi en février aux Mondiaux de Paris. Au terme de l'épreuve, disputée sur 2.000 m de manière virtuelle sur son ergomètre personnel installé au centre de sport 'Grand Slam', le Tirlemontois a devancé de près de 5 secondes le Polonais Bartosz Zablocki (5:52.4). L'Américain Christian Tabash (5:52.7) s'est classé 3e dans la course open tandis que le Moldave Chirill Visit Chi-Sestakov a complété le podium européen (5:55.1). Seulement 5e après le 1er 500 m, le rameur belge est passé 2e à la mi-course, avant de prendre les commandes peu après pour ne plus les lâcher. Ward Lemmelijn, champion mondial et d'Europe espoirs en titre sur la distance classique de 2.000 m, également sacré meilleur espoir mondial l'an dernier sur 500 m, est depuis septembre vice-champion de Belgique en skiff seniors, une discipline à laquelle l'ancien footballeur s'est reconverti fin 2017. Il s'est également imposé durant le confinement dans la 'Container Cup' pour étudiants, sorte d'heptathlon réalisé sur des machines de fitness dans un container, pulvérisant le chrono établi par le Néerlandais Mathieu van der Poel dans la version réservée aux sportifs professionnels. En s'emparant des deux tickets qualificatifs octroyés samedi, Lemmelijn et Govaert se sont garantis le droit de participer aux prochains Mondiaux d'aviron en salle qui se tiendront toujours virtuellement du mardi 23 au samedi 27 février 2021. (Belga)