"C'est surtout une grand fierté", a confié Nafissatou Thiam au micro de la RTBF. "Hier (jeudi), c'était compliqué, ce n'était pas mauvais, mais c'était une journée "ok" et "ok" ce n'est pas suffisant pour aller chercher l'or. J'ai été me coucher en me disant que cela allait aller, je me suis levé en me disant que cela allait aller. Tout le journée, je me suis répété ça. Je savais que je devais aller chercher de grosses performances mais je savais aussi que j'étais capable de le faire. A la longueur, j'ai vraiment minimisé la perte de points par rapport à Johnson-Thompson (la Britannique, 2e, ndlr). Au javelot, je savais que je devais réussir un gros jet pour avoir une meilleur marge pour le 800m car c'est une très bonne coureuse et je n'avais alors que 100 points d'avance. Il fallait une plus grande marge. Cela s'est joué beaucoup dans la tête. C'était compliqué, il a fallu se battre jusqu'au bout. Comme toujours, il faut aller au bout pour n'avoir aucun regret quoiqu'il arrive et j'ai donné tout ce que j'avais." (Belga)

"C'est surtout une grand fierté", a confié Nafissatou Thiam au micro de la RTBF. "Hier (jeudi), c'était compliqué, ce n'était pas mauvais, mais c'était une journée "ok" et "ok" ce n'est pas suffisant pour aller chercher l'or. J'ai été me coucher en me disant que cela allait aller, je me suis levé en me disant que cela allait aller. Tout le journée, je me suis répété ça. Je savais que je devais aller chercher de grosses performances mais je savais aussi que j'étais capable de le faire. A la longueur, j'ai vraiment minimisé la perte de points par rapport à Johnson-Thompson (la Britannique, 2e, ndlr). Au javelot, je savais que je devais réussir un gros jet pour avoir une meilleur marge pour le 800m car c'est une très bonne coureuse et je n'avais alors que 100 points d'avance. Il fallait une plus grande marge. Cela s'est joué beaucoup dans la tête. C'était compliqué, il a fallu se battre jusqu'au bout. Comme toujours, il faut aller au bout pour n'avoir aucun regret quoiqu'il arrive et j'ai donné tout ce que j'avais." (Belga)