La course a été remportée par la Néerlandaise Sifan Hassan en 14:46.12, un nouveau record des championnats européens. En bronze sur cette distance l'an dernier aux Mondiaux de Londres, elle a devancé d'une bonne poignée de secondes la Britannique Eilish McColgan (14:53.05), en argent, et la Turque Yasemin Can (14:57.63), en bronze. Lonah Chemtai Salpeter, Israélienne naturalisée, a vécu quant à elle une triste mésaventure. A la cloche, la championne d'Europe du 10.000m était en deuxième position. Persuadée qu'elle avait parcouru toute la distance, elle a freiné sa course pour s'arrêter, avant de se rendre compte en catastrophe qu'il lui restait un tour de piste à parcourir. Finalement, Salpeter s'est classée 4e, au pied du podium, en 15:01.00, de quoi établir tout de même un nouveau record national israélien. Chez les hommes, la même distance avait vu Isaac Kimeli, la veille, passer la ligne en 5e position, avant d'être disqualifié pour s'être rabattu un peu trop tôt en début de course. (Belga)

La course a été remportée par la Néerlandaise Sifan Hassan en 14:46.12, un nouveau record des championnats européens. En bronze sur cette distance l'an dernier aux Mondiaux de Londres, elle a devancé d'une bonne poignée de secondes la Britannique Eilish McColgan (14:53.05), en argent, et la Turque Yasemin Can (14:57.63), en bronze. Lonah Chemtai Salpeter, Israélienne naturalisée, a vécu quant à elle une triste mésaventure. A la cloche, la championne d'Europe du 10.000m était en deuxième position. Persuadée qu'elle avait parcouru toute la distance, elle a freiné sa course pour s'arrêter, avant de se rendre compte en catastrophe qu'il lui restait un tour de piste à parcourir. Finalement, Salpeter s'est classée 4e, au pied du podium, en 15:01.00, de quoi établir tout de même un nouveau record national israélien. Chez les hommes, la même distance avait vu Isaac Kimeli, la veille, passer la ligne en 5e position, avant d'être disqualifié pour s'être rabattu un peu trop tôt en début de course. (Belga)