"Je suis content de la performance. Je voulais absolument que les jeunes apprennent et découvrent ce que c'est de se battre pour une position. Vu l'équipe que j'ai alignée, je visais le podium. Ce fut l'argent, donc je suis content", a réagi le coach. Jacques Borlée a hésité jusqu'au dernier moment entre Kevin et Jonathan pour compléter le quatuor avec Robin Vanderbemden, Julien Watrin et Dylan Borlée. "Ce fut Kevin parce qu'il avait le mieux récupéré du jetlag (avec l'Australie, ndlr). Une différence de dix heures est très importante. Je leur avait dit qu'ils devaient décider entre eux, sinon je ferais le choix. Kevin a alors dit: 'je cours'." Cette médaille d'argent est "un bon début de saison" pour Jacques Borlée. "Cet Euro n'était pas un objectif. J'ai placé les gars volontairement dans des situations difficiles et ils les ont bien gérées. C'était le moment de les tester. Je sais que si j'avais mis Jonathan dans l'équipe nous aurions eu l'or. Mais si je ne teste jamais les jeunes, ils n'auront jamais la chance de progresser. Et pour l'avenir de l'équipe de relais, il est important que Julien, Robin et Dylan progressent." . (Belga)

"Je suis content de la performance. Je voulais absolument que les jeunes apprennent et découvrent ce que c'est de se battre pour une position. Vu l'équipe que j'ai alignée, je visais le podium. Ce fut l'argent, donc je suis content", a réagi le coach. Jacques Borlée a hésité jusqu'au dernier moment entre Kevin et Jonathan pour compléter le quatuor avec Robin Vanderbemden, Julien Watrin et Dylan Borlée. "Ce fut Kevin parce qu'il avait le mieux récupéré du jetlag (avec l'Australie, ndlr). Une différence de dix heures est très importante. Je leur avait dit qu'ils devaient décider entre eux, sinon je ferais le choix. Kevin a alors dit: 'je cours'." Cette médaille d'argent est "un bon début de saison" pour Jacques Borlée. "Cet Euro n'était pas un objectif. J'ai placé les gars volontairement dans des situations difficiles et ils les ont bien gérées. C'était le moment de les tester. Je sais que si j'avais mis Jonathan dans l'équipe nous aurions eu l'or. Mais si je ne teste jamais les jeunes, ils n'auront jamais la chance de progresser. Et pour l'avenir de l'équipe de relais, il est important que Julien, Robin et Dylan progressent." . (Belga)