Le jeune homme est arrivé dans les dos des deux équipes et a couru devant les joueurs, alignés pour écouter les hymnes. Il a été plaqué au sol et évacué. Cette action intervient dans un contexte politico-sportif sensible. D'une part la Hongrie du Premier ministre Viktor Orban fait l'objet de nombreuses critiques suite à l'adoption d'une législation jugée homophobe. La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen l'a qualifiée dans la journée de "honte". D'autre part, l'UEFA, organisatrice de l'Euro, a provoqué un tollé en Allemagne et en Europe en refusant que le stade de Munich, où se déroule la rencontre de l'Euro, soit illuminé aux couleurs arc-en-ciel. Une initiative voulue par la municipalité munichoise pour protester contre le texte de loi hongrois. L'UEFA a invoqué son obligation de neutralité politique. (Belga)

Le jeune homme est arrivé dans les dos des deux équipes et a couru devant les joueurs, alignés pour écouter les hymnes. Il a été plaqué au sol et évacué. Cette action intervient dans un contexte politico-sportif sensible. D'une part la Hongrie du Premier ministre Viktor Orban fait l'objet de nombreuses critiques suite à l'adoption d'une législation jugée homophobe. La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen l'a qualifiée dans la journée de "honte". D'autre part, l'UEFA, organisatrice de l'Euro, a provoqué un tollé en Allemagne et en Europe en refusant que le stade de Munich, où se déroule la rencontre de l'Euro, soit illuminé aux couleurs arc-en-ciel. Une initiative voulue par la municipalité munichoise pour protester contre le texte de loi hongrois. L'UEFA a invoqué son obligation de neutralité politique. (Belga)