"Ma cheville va bien et je ne suis pas gêné par le bandage", a déclaré celui qui n'est plus qu'à deux longueurs d'égaler le record du meilleur buteur de l'histoire de la sélection finlandaise, Jari Litmanen (32). "J'ai passé cinq semaines sans football, les sensations n'étaient pas idéales", a ajouté Pukki, qui a senti une évolution positive entre son premier et son deuxième match dans ce tournoi continental. La Finlande, avec trois points, a encore la possibilité de franchir l'écueil du premier tour alors qu'elle dispute son premier rendez-vous majeur. "Qui aurait pu imaginer que nous ayons encore une chance de remporter notre groupe avant le dernier match?", s'est interrogé Pukki, cité sur le site de sa fédération. "Nous savons que battre la Belgique exigera une partition parfaite, mais c'est possible", a-t-il assuré. "Nous allons nous concentrer sur le simple fait que prendre des points contre la Belgique devrait nous aider à progresser dans le tournoi. Une fois le match terminé, nous examinerons la situation." (Belga)

"Ma cheville va bien et je ne suis pas gêné par le bandage", a déclaré celui qui n'est plus qu'à deux longueurs d'égaler le record du meilleur buteur de l'histoire de la sélection finlandaise, Jari Litmanen (32). "J'ai passé cinq semaines sans football, les sensations n'étaient pas idéales", a ajouté Pukki, qui a senti une évolution positive entre son premier et son deuxième match dans ce tournoi continental. La Finlande, avec trois points, a encore la possibilité de franchir l'écueil du premier tour alors qu'elle dispute son premier rendez-vous majeur. "Qui aurait pu imaginer que nous ayons encore une chance de remporter notre groupe avant le dernier match?", s'est interrogé Pukki, cité sur le site de sa fédération. "Nous savons que battre la Belgique exigera une partition parfaite, mais c'est possible", a-t-il assuré. "Nous allons nous concentrer sur le simple fait que prendre des points contre la Belgique devrait nous aider à progresser dans le tournoi. Une fois le match terminé, nous examinerons la situation." (Belga)