"Il a très bien récupéré du match contre le Danemark et est en forme. Mais ma décision ne viendra que lundi", a précisé le Catalan dimanche en conférence de presse. "Romelu est un gagnant, il veut toujours jouer et gagner. Ce serait d'ailleurs une bonne chose qu'il puisse jouer pour maintenir sa spirale positive mais il faut aussi tenir à l'oeil son temps de jeu sur l'ensemble du tournoi." L'Espagnol a aussi évoqué le cas Thorgan Hazard, seul Diable resté à Tubize. "Il va simplement manquer un match. Il devrait être de retour avec le groupe jeudi ou vendredi. Il a eu un coup au genou, rien de sérieux. Ce match contre la Finlande arrive simplement 24 heures trop tôt." Contrairement au Mondial 2018 et le duel contre l'Angleterre, Martinez ne devrait pas modifier 9 joueurs pour débuter son 3e match de poule. "Il y aura des changements car l'équipe va disputer son troisième match en neuf jours. Il faut prendre en considération la condition physique de chacun pour avoir une équipe bien équilibrée et fraiche pour la semaine prochaine. Le contexte est différent." Le sélectionneur national a évidemment abordé la Finlande, un adversaire qu'il ne prend pas à la légère. "C'est une équipe très compétitive et qui défend très bien. Le coach Markku Kanerva est en place depuis longtemps (décembre 2016, ndlr), chacun connaît son rôle. Ils sont capables de marquer en contre et n'ont pris qu'un seul but en deux matches", a analysé Martinez, rappelant que la Finlande avait battu la France en novembre 2020. Martinez a aussi évoqué deux joueurs, Jérémy Doku et Hans Vanaken. "Jérémy fait tout pour être titulaire et fait preuve d'une grande maturité pour un garçon de 19 ans. Il donne tout à l'entraînement pour être titulaire mais je n'ai pas encore décidé", a-t-il détaillé. Quant au Brugeois, il devrait figurer pour la première fois sur la feuille de match. "Il a été un peu malchanceux car nous étions bien fournis à sa position. Mais c'est le jeu, nous avons des listes de 26 et seuls 23 peuvent prendre place sur le banc." Lundi soir à Saint-Pétersbourg, les Finlandais défieront les Diables Rouges lors de la 3e et dernière journée du groupe B de l'Euro. Les Belges, en tête après des victoires contre la Russie (3-0) et le Danemark (2-1), sont déjà qualifiés mais ont besoin d'un point pour s'assurer de la première place. Quant aux Finlandais ils sont toujours en course pour la qualification. Présents pour la première fois dans un grand tournoi, ils ont débuté par une victoire contre les Danois (1-0), profitant d'un contexte particulier après le malaise cardiaque de Christian Eriksen, avant de s'incliner devant la Sbornaya (0-1). (Belga)

"Il a très bien récupéré du match contre le Danemark et est en forme. Mais ma décision ne viendra que lundi", a précisé le Catalan dimanche en conférence de presse. "Romelu est un gagnant, il veut toujours jouer et gagner. Ce serait d'ailleurs une bonne chose qu'il puisse jouer pour maintenir sa spirale positive mais il faut aussi tenir à l'oeil son temps de jeu sur l'ensemble du tournoi." L'Espagnol a aussi évoqué le cas Thorgan Hazard, seul Diable resté à Tubize. "Il va simplement manquer un match. Il devrait être de retour avec le groupe jeudi ou vendredi. Il a eu un coup au genou, rien de sérieux. Ce match contre la Finlande arrive simplement 24 heures trop tôt." Contrairement au Mondial 2018 et le duel contre l'Angleterre, Martinez ne devrait pas modifier 9 joueurs pour débuter son 3e match de poule. "Il y aura des changements car l'équipe va disputer son troisième match en neuf jours. Il faut prendre en considération la condition physique de chacun pour avoir une équipe bien équilibrée et fraiche pour la semaine prochaine. Le contexte est différent." Le sélectionneur national a évidemment abordé la Finlande, un adversaire qu'il ne prend pas à la légère. "C'est une équipe très compétitive et qui défend très bien. Le coach Markku Kanerva est en place depuis longtemps (décembre 2016, ndlr), chacun connaît son rôle. Ils sont capables de marquer en contre et n'ont pris qu'un seul but en deux matches", a analysé Martinez, rappelant que la Finlande avait battu la France en novembre 2020. Martinez a aussi évoqué deux joueurs, Jérémy Doku et Hans Vanaken. "Jérémy fait tout pour être titulaire et fait preuve d'une grande maturité pour un garçon de 19 ans. Il donne tout à l'entraînement pour être titulaire mais je n'ai pas encore décidé", a-t-il détaillé. Quant au Brugeois, il devrait figurer pour la première fois sur la feuille de match. "Il a été un peu malchanceux car nous étions bien fournis à sa position. Mais c'est le jeu, nous avons des listes de 26 et seuls 23 peuvent prendre place sur le banc." Lundi soir à Saint-Pétersbourg, les Finlandais défieront les Diables Rouges lors de la 3e et dernière journée du groupe B de l'Euro. Les Belges, en tête après des victoires contre la Russie (3-0) et le Danemark (2-1), sont déjà qualifiés mais ont besoin d'un point pour s'assurer de la première place. Quant aux Finlandais ils sont toujours en course pour la qualification. Présents pour la première fois dans un grand tournoi, ils ont débuté par une victoire contre les Danois (1-0), profitant d'un contexte particulier après le malaise cardiaque de Christian Eriksen, avant de s'incliner devant la Sbornaya (0-1). (Belga)