"Nous avons vraiment joué comme une équipe, nous étions nous-même. Nous avons aussi pu gérer l'aspect émotionnel d'un premier match dans un tournoi, devant le public russe", a commencé Martinez, également satisfait d'avoir pu garder le zéro derrière. Malgré tout, le Catalan estime que de "nombreux points peuvent être améliorés". "Il faut travailler sur la synchronisation, les prises de décisions doivent être plus rapides." Martinez est aussi revenu sur la prestation de Thomas Meunier, qui a dû remplacer au pied levé Timothy Castagne, sorti blessé. Le latéral droit de Dortmund, très peu utilisé en 2021, a inscrit le 2e but et délivré la passe décisive sur le 3e. "Il vient de vivre les 10 mois les plus compliqués de sa carrière. Avant ça, il a toujours évolué, passant du Club de Bruges au PSG. Il n'avait pas le temps de réfléchir. Cette fois, c'est bien différent. Samedi, il a eu un réel impact sur le match. Il va encore monter en puissance, chaque minute engrangée lui sera bénéfique." L'Espagnol de 47 ans a brièvement évoqué le match de jeudi contre le Danemark, qui sera forcément chargé en émotions après le malaise cardiaque du Danois Christian Eriksen samedi en fin de première mi-temps contre la Finlande. "Je ne pense pas que le match contre le Danemark sera bizarre. Mais il sera émotionnel avant le coup d'envoi. Le Danemark a une équipe solide, il ne faut pas prendre en compte leur deuxième mi-temps samedi, cela devait être compliqué de jouer au football après tout ça. De notre côté, nous sommes meilleurs maintenant qu'avant la Russie, mais nous allons aborder ce match de la même manière." (Belga)

"Nous avons vraiment joué comme une équipe, nous étions nous-même. Nous avons aussi pu gérer l'aspect émotionnel d'un premier match dans un tournoi, devant le public russe", a commencé Martinez, également satisfait d'avoir pu garder le zéro derrière. Malgré tout, le Catalan estime que de "nombreux points peuvent être améliorés". "Il faut travailler sur la synchronisation, les prises de décisions doivent être plus rapides." Martinez est aussi revenu sur la prestation de Thomas Meunier, qui a dû remplacer au pied levé Timothy Castagne, sorti blessé. Le latéral droit de Dortmund, très peu utilisé en 2021, a inscrit le 2e but et délivré la passe décisive sur le 3e. "Il vient de vivre les 10 mois les plus compliqués de sa carrière. Avant ça, il a toujours évolué, passant du Club de Bruges au PSG. Il n'avait pas le temps de réfléchir. Cette fois, c'est bien différent. Samedi, il a eu un réel impact sur le match. Il va encore monter en puissance, chaque minute engrangée lui sera bénéfique." L'Espagnol de 47 ans a brièvement évoqué le match de jeudi contre le Danemark, qui sera forcément chargé en émotions après le malaise cardiaque du Danois Christian Eriksen samedi en fin de première mi-temps contre la Finlande. "Je ne pense pas que le match contre le Danemark sera bizarre. Mais il sera émotionnel avant le coup d'envoi. Le Danemark a une équipe solide, il ne faut pas prendre en compte leur deuxième mi-temps samedi, cela devait être compliqué de jouer au football après tout ça. De notre côté, nous sommes meilleurs maintenant qu'avant la Russie, mais nous allons aborder ce match de la même manière." (Belga)