Plus tôt dans la semaine, le Parlement hongrois a adopté une loi interdisant la "promotion" de l'homosexualité et du changement de sexe chez les jeunes jusqu'à l'âge de 18 ans. Le gouvernement du Premier ministre Viktor Orbán considère cette législation comme un moyen de défendre le bien-être des enfants, mais ses détracteurs parlent d'une atteinte à la liberté d'opinion. La Hongrie joue son dernier match de groupe contre l'Allemagne, mercredi à Munich. La Ville prévoit de profiter de l'occasion pour protester contre cette loi controversée. "Nous défendons la diversité, la tolérance et la véritable égalité dans le sport et dans la société dans son ensemble", peut-on lire dans la motion, qui a été déposée. Une pétition en ligne ayant le même objectif a déjà récolté plus de 50.000 signatures. Manuel Neuer, le capitaine de l'a Mannschaft, joue à l'Euro avec un brassard aux couleurs de l'arc-en-ciel. (Belga)

Plus tôt dans la semaine, le Parlement hongrois a adopté une loi interdisant la "promotion" de l'homosexualité et du changement de sexe chez les jeunes jusqu'à l'âge de 18 ans. Le gouvernement du Premier ministre Viktor Orbán considère cette législation comme un moyen de défendre le bien-être des enfants, mais ses détracteurs parlent d'une atteinte à la liberté d'opinion. La Hongrie joue son dernier match de groupe contre l'Allemagne, mercredi à Munich. La Ville prévoit de profiter de l'occasion pour protester contre cette loi controversée. "Nous défendons la diversité, la tolérance et la véritable égalité dans le sport et dans la société dans son ensemble", peut-on lire dans la motion, qui a été déposée. Une pétition en ligne ayant le même objectif a déjà récolté plus de 50.000 signatures. Manuel Neuer, le capitaine de l'a Mannschaft, joue à l'Euro avec un brassard aux couleurs de l'arc-en-ciel. (Belga)