Il y avait beaucoup de tristesse. Nous regardions le match en direct et cinq minutes après nous avions notre réunion d'équipe. C'était compliqué de parler de football. Cela a été un choc, des joueurs étaient en larmes", a dit Martinez. "Ce n'était pas à nous de décider si nous pouvions jouer ou pas. Nous suivons simplement les instructions. Heureusement nous avons eu de bonnes nouvelles en provenance de Copenhague", a ponctué Martinez. L'état d'Eriksen s'est stabilisé, lui qui a été emmené directement à l'hôpital. (Belga)

Il y avait beaucoup de tristesse. Nous regardions le match en direct et cinq minutes après nous avions notre réunion d'équipe. C'était compliqué de parler de football. Cela a été un choc, des joueurs étaient en larmes", a dit Martinez. "Ce n'était pas à nous de décider si nous pouvions jouer ou pas. Nous suivons simplement les instructions. Heureusement nous avons eu de bonnes nouvelles en provenance de Copenhague", a ponctué Martinez. L'état d'Eriksen s'est stabilisé, lui qui a été emmené directement à l'hôpital. (Belga)