"Nous sommes tous déçus", a expliqué Sousa. "Robert a semblé seul à certains moments du match, surtout en première période. On a corrigé cela ensuite, avec des joueurs plus proches de lui sur le terrain", a analysé le sélectionneur. "On a très bien commencé la seconde période, mais lors des cinq minutes suivant l'expulsion de Krychowiak, il y a eu un corner. On avait préparé un plan pour contrer Skriniar sur les coups de pied arrêtés. Sur ce corner, on l'a oublié, je ne sais pas pourquoi. Il y avait des instructions claires. Peut-être qu'il y a eu une erreur de concentration. On ne peut pas perdre comme ça." "Je ne pense pas que Lewandowski ait été neutralisé", a poursuivi Sousa. "Avec dix joueurs, on s'est créé trois bonnes occasions pour égaliser. Il faut rester positif, il y a encore six points à prendre. Notre état d'esprit est là, les joueurs l'ont prouvé." La Pologne affrontera l'Espagne samedi à Séville. "Peut-être qu'on aura des circonstances en notre faveur, pas comme aujourd'hui." (Belga)

"Nous sommes tous déçus", a expliqué Sousa. "Robert a semblé seul à certains moments du match, surtout en première période. On a corrigé cela ensuite, avec des joueurs plus proches de lui sur le terrain", a analysé le sélectionneur. "On a très bien commencé la seconde période, mais lors des cinq minutes suivant l'expulsion de Krychowiak, il y a eu un corner. On avait préparé un plan pour contrer Skriniar sur les coups de pied arrêtés. Sur ce corner, on l'a oublié, je ne sais pas pourquoi. Il y avait des instructions claires. Peut-être qu'il y a eu une erreur de concentration. On ne peut pas perdre comme ça." "Je ne pense pas que Lewandowski ait été neutralisé", a poursuivi Sousa. "Avec dix joueurs, on s'est créé trois bonnes occasions pour égaliser. Il faut rester positif, il y a encore six points à prendre. Notre état d'esprit est là, les joueurs l'ont prouvé." La Pologne affrontera l'Espagne samedi à Séville. "Peut-être qu'on aura des circonstances en notre faveur, pas comme aujourd'hui." (Belga)