Après présentation des deux équipes à Sa Majesté le roi Philippe, qui a assisté à l'intégralité de la rencontre, et le coup d'envoi donné, la Belgique a pris à son compte les premières minutes de partie. Un assist parfait d'Arthur Van Doren ne profita pas à Gougnard, esseulé en tête de cercle. Les Anglais réagirent à deux reprises, mais la défense belge intervint bien. Tout comme Victor Wegnez, qui en premier sorteur bloqua le premier penalty corner (pc) britannique. A l'opposé, le premier pc belge fut obtenu à 9 secondes de la fin du premier quart-temps suite à un jeu dangereux provoqué par le gardien anglais Harry Gibson après un tir de revers de Cédric Charlier. Le sleep d'Alexander Hendrickx, renvoyé par Gibson dans le stick de Tom Boon, permit au futur attaquant du Léopold d'ouvrir le score en fusillant en deux temps le défenseur sur la ligne (1-0, 15e). Les hommes de Shane McLeod contrôlèrent le jeu dans le deuxième quart, gardant la possession de balle. Une action de Thomas Briels vit son tir de revers passer au-dessus du cadre. Sur le deuxième pc anglais, Vincent Vanasch dut intervenir réellement pour la première fois en s'interposant de la guêtre avant de sortir le danger du stick. De retour des vestiaires, les Anglais, regroupés en zone, génèrent les champions du monde. Un centre transperça toute la défense belge, mais sans pouvoir être touché par un stick adverse. Deux minutes plus tard, un tackle de Manu Stockbroekx fut jugé fautif par l'arbitre, lui causant une suspension de 2 minutes ainsi qu'un 3e pc anglais. Vanasch intervint de nouveau avec à propos du bout du stick. Malmenée, la Belgique réagit mais Gougnard croqua son tir de revers. En fin de période, sur le 4e pc anglais, le tip-in d'Harry Martin sur une variante vint frapper la transversale de Vanasch. Bien lu par Gibson, le sleep de Loïck Luypaert sur 2e pc belge, fut dévié en touche en début dernier quart, mais dans la minute suivante les Belges trouvèrent la solution via l'inévitable Alexander Hendrickx, sur le 3e pc belge (2-0, 49e). Victorieuse 5-0 de l'Espagne (FIH-9) dans son match d'ouverture, la Belgique, avec 6 points en deux matchs, est assurée du dernier carré et jouera jeudi sa demi-finale, probablement contre le perdant du duel à suivre du groupe B entre les Pays-Bas (FIH-3) et l'Allemagne (FIH-7). (Belga)