Les Belges ont dominé la partie dès les premières minutes, mais en procédant de manière trop individuelle. Ce n'est que lorsque le collectif s'est mis en route que les protégées de Niels Thijssen ont pu dérouler leur jeu. Une action d'Ambre Ballenghien fut d'abord utilisée par Louise Versavel. Récupérant un mauvais contrôle adverse en hauteur, elle trompa facilement Viktoriia Aleksandrina, la gardienne russe qui avait sauvé son équipe durant 58 minutes samedi contre l'Espagne (8e). Peu après, une descente sur la droite d'Emma Puvrez permit à la back d'aile de servir parfaitement Anne-Sophie Weyns pour le 2-0 (13e). Ballenghien força le premier pc belge dans la minute suivante. Le sleep à plat de Stephanie Vanden Borre dans le coin gauche du but russe ne laissa aucune chance à Aleksandrina (14e). Le rencontre se déroula moins en sens unique dans le deuxième quart-temps. Après deux pc non exploités des Belges, une mauvaise relance de la défense permit à la Russie de réduire l'écart, Bogdana Sadovaia trompant de près Aisling D'Hooghe, qui relaya Elodie Picard à chaque période (24e). De retour des vestiaires, l'infiltration d'Alix Guerniers lui permit de laisser la balle à Ballenghien mais le tir de la jeune Panthère de 18 ans fusa à côté de l'objectif. La Russie joua plus haut et prit la possession de balle à son compte, mais sans pouvoir inquiéter Picard. Un envoi de Michelle Struijk, bien stoppé par la gardienne, et un 1er pc russe, contré par Picard, clôturèrent le 3e quart. Une percée de Jill Boon fut à l'origine du 4e but belge, inscrit par Versavel pour son doublé de la soirée (48e). Boon, Abi Raye et Ballenghien eurent le 5-1 au bout du stick en toute fin de match, mais trouvèrent chacune sur leurs tentatives Angelina Iashina, la gardienne remplaçante, rentrée au jeu pour les 10 dernières minutes. Plus tôt dans la soirée, les Pays-Bas, champions du monde et d'Europe en titre, avaient signé contre l'Espagne un deuxième partage consécutif sur le même score (1-1), après avoir déjà fait match nul samedi contre la Belgique. Au classement, la Belgique mène le groupe avec 4 unités, comme l'Espagne, mais possède une meilleure différence de buts (+3 contre +1). Les Pays-Bas sont 3e (2 pts), devant la Russie (0), leur adversaire de la dernière journée. En cas de victoire des Néerlandaises mercredi contre la Russie (18h00), les Belges pourront se hisser en demi-finales si elles s'imposent ou partagent l'enjeu face à l'Espagne (20h30). (Belga)