"C'est une étape importante pour le basket féminin belge avec une très jeune équipe, talentueuse, qui a tout l'avenir devant elle. Nous avons eu quelques passages à vide en défense contre la Pologne, mais offensivement ce fut très bon", a analysé Philip Mestdagh, le sélectionneur national qui qualifie la Belgique pour la première fois depuis 2007. "Nous devons être ambitieux, mais réaliste. Nous manquons encore d'expérience et nous irons à l'Euro pour apprendre. Nous rêvons d'un quart de finale, car cela veut dire que nous pourrons quoiqu'il arrive disputer six matches avec les meilleurs nations européennes. C'est très bien car nous avons encore une grande marge de progression." Ann Wauters, 36 ans, aura terminé avec 16 points au compteur et pourra disputer pour la troisième fois de sa carrière un championnat d'Europe après 2003 (6e) et 2007 (7e). "Ce qui me frappe dans cette équipe, c'est le talent des joueuses, mais surtout l'esprit qui règne au sein de ce jeune groupe. Cela donne vraiment envie de se battre. C'est fantastique pour la Belgique de retrouver l'Euro, il était temps". Emma Meesseman, 23 ans, est toute désignée pour prendre la succession d'Ann Wauters, elle aura mis 13 points (6 rebonds) mercredi tout comme Kim Mestdagh, très heureuse aussi de sa soirée. "Nous savions que nous étions presque qualifiées, mais gagner ici, avec la manière et terminer en tête d'un groupe tout de même relevé, cela veut dire aussi quelque chose. Je suis impatiente d'être à l'Euro". Le championnat d'Europe se disputera du 16 au 25 juin, en Tchèque (à Prague et Hradec Kralove). Le tirage au sort aura lieu le 9 décembre dans la capitale tchèque. (Belga)

"C'est une étape importante pour le basket féminin belge avec une très jeune équipe, talentueuse, qui a tout l'avenir devant elle. Nous avons eu quelques passages à vide en défense contre la Pologne, mais offensivement ce fut très bon", a analysé Philip Mestdagh, le sélectionneur national qui qualifie la Belgique pour la première fois depuis 2007. "Nous devons être ambitieux, mais réaliste. Nous manquons encore d'expérience et nous irons à l'Euro pour apprendre. Nous rêvons d'un quart de finale, car cela veut dire que nous pourrons quoiqu'il arrive disputer six matches avec les meilleurs nations européennes. C'est très bien car nous avons encore une grande marge de progression." Ann Wauters, 36 ans, aura terminé avec 16 points au compteur et pourra disputer pour la troisième fois de sa carrière un championnat d'Europe après 2003 (6e) et 2007 (7e). "Ce qui me frappe dans cette équipe, c'est le talent des joueuses, mais surtout l'esprit qui règne au sein de ce jeune groupe. Cela donne vraiment envie de se battre. C'est fantastique pour la Belgique de retrouver l'Euro, il était temps". Emma Meesseman, 23 ans, est toute désignée pour prendre la succession d'Ann Wauters, elle aura mis 13 points (6 rebonds) mercredi tout comme Kim Mestdagh, très heureuse aussi de sa soirée. "Nous savions que nous étions presque qualifiées, mais gagner ici, avec la manière et terminer en tête d'un groupe tout de même relevé, cela veut dire aussi quelque chose. Je suis impatiente d'être à l'Euro". Le championnat d'Europe se disputera du 16 au 25 juin, en Tchèque (à Prague et Hradec Kralove). Le tirage au sort aura lieu le 9 décembre dans la capitale tchèque. (Belga)