"Je suis surtout fier du résultat et de la manière dont nos filles se sont appliquées à leur structure défensive", a commenté l'entraîneur fédéral. "Nous avons joué fort défensivement bien sûr, et ce n'est pas dans nos habitudes, mais nous ne pouvions ouvrir le jeu contre les meilleures joueuses au monde. Fier aussi parce que les plus jeunes du groupe n'ont pas été influencées par tout l'environnement." Contre l'Espagne, 10e nation mondiale, les Panthers pourront se contenter d'un partage pour obtenir leur ticket pour le top 4 du tournoi. "Ce sera du 50/50", pense Thijssen. "Les Espagnoles ont pour elles la rapidité d'action, mais notre défense a prouvé ce soir qu'elle pouvait contrarier les meilleures attaquantes. Quant à nous, c'est notre structure collective qui peut faire la différence. Notre récent tournoi amical en Espagne nous a donné pas mal d'enseignements, qui vont nous servir pour la préparation de ce duel décisif", selon Thijssen. . (Belga)

"Je suis surtout fier du résultat et de la manière dont nos filles se sont appliquées à leur structure défensive", a commenté l'entraîneur fédéral. "Nous avons joué fort défensivement bien sûr, et ce n'est pas dans nos habitudes, mais nous ne pouvions ouvrir le jeu contre les meilleures joueuses au monde. Fier aussi parce que les plus jeunes du groupe n'ont pas été influencées par tout l'environnement." Contre l'Espagne, 10e nation mondiale, les Panthers pourront se contenter d'un partage pour obtenir leur ticket pour le top 4 du tournoi. "Ce sera du 50/50", pense Thijssen. "Les Espagnoles ont pour elles la rapidité d'action, mais notre défense a prouvé ce soir qu'elle pouvait contrarier les meilleures attaquantes. Quant à nous, c'est notre structure collective qui peut faire la différence. Notre récent tournoi amical en Espagne nous a donné pas mal d'enseignements, qui vont nous servir pour la préparation de ce duel décisif", selon Thijssen. . (Belga)