Le score a été forcé en fin de rencontre alors que la Grèce a tenu la distance une bonne demi-heure. "J'ai sorti mes cadres ensuite, pour tenter de les préserver quand même un tout petit peu en vue du match pour la 3e place", a concédé Kostas Keramidas, le coach de la Grèce. "La Belgique a vraiment une très bonne équipe. Elle possède deux joueuses de WNBA à l'intérieur. Elles sont plus fortes que nous dans la raquette et peuvent compter sur une très bonne shooteuse. Sur papier, la Belgique est plus forte que nous. Mais la réalité du terrain peut être très différente. Ce sera un match inédit parce que nous n'avons encore jamais joué l'un contre l'autre. On va analyser tout cela ce soir pour être prêt." (Belga)

Le score a été forcé en fin de rencontre alors que la Grèce a tenu la distance une bonne demi-heure. "J'ai sorti mes cadres ensuite, pour tenter de les préserver quand même un tout petit peu en vue du match pour la 3e place", a concédé Kostas Keramidas, le coach de la Grèce. "La Belgique a vraiment une très bonne équipe. Elle possède deux joueuses de WNBA à l'intérieur. Elles sont plus fortes que nous dans la raquette et peuvent compter sur une très bonne shooteuse. Sur papier, la Belgique est plus forte que nous. Mais la réalité du terrain peut être très différente. Ce sera un match inédit parce que nous n'avons encore jamais joué l'un contre l'autre. On va analyser tout cela ce soir pour être prêt." (Belga)