"Nous n'avons pas le groupe le plus difficile, donc nous ne pouvons pas être mécontents. Nous devons jouer la victoire du groupe et la qualification au deuxième tour", a ajouté Borkelmans, qui remplaçait Wilmots dans la capitale française. Le sélectionneur national ne pouvait pas être présent en raison des funérailles de son beau-père. La Belgique, numéro un du classement FIFA, était tête de série. Elle a été placée dans le groupe E par l'ancien international français David Trezeguet. Les Diables Rouges affronteront l'Italie le 13 juin (21h) à Lyon. Le mois passé, Hazard & co avaient battu 3-1 la Squadra. "Ce premier match sera d'emblée une sérieuse épreuve de force. Si tu négocies bien cette rencontre, tu es bien parti. Les conditions seront complètement différentes que le mois passé. Nous devons nous attendre à un tout autre match." Les Diables Rouges défieront ensuite l'Irlande le 18 juin (15h) à Bordeaux. Le 22 juin, ils seront attendus à Nice (21h) par la Suède de Zlatan Ibrahimovic. "La Suède a bâti son équipe autour d'Ibrahimovic. L'Irlande est très forte physiquement. Ce ne sont pas des adversaires faciles, mais nous avons aussi nos qualités et nous devons résolument viser la première place", a ajouté Borkelmans. "De plus, nous jouons à Bordeaux, Lyon et Nice. Les distances ne sont pas grandes." (Belga)

"Nous n'avons pas le groupe le plus difficile, donc nous ne pouvons pas être mécontents. Nous devons jouer la victoire du groupe et la qualification au deuxième tour", a ajouté Borkelmans, qui remplaçait Wilmots dans la capitale française. Le sélectionneur national ne pouvait pas être présent en raison des funérailles de son beau-père. La Belgique, numéro un du classement FIFA, était tête de série. Elle a été placée dans le groupe E par l'ancien international français David Trezeguet. Les Diables Rouges affronteront l'Italie le 13 juin (21h) à Lyon. Le mois passé, Hazard & co avaient battu 3-1 la Squadra. "Ce premier match sera d'emblée une sérieuse épreuve de force. Si tu négocies bien cette rencontre, tu es bien parti. Les conditions seront complètement différentes que le mois passé. Nous devons nous attendre à un tout autre match." Les Diables Rouges défieront ensuite l'Irlande le 18 juin (15h) à Bordeaux. Le 22 juin, ils seront attendus à Nice (21h) par la Suède de Zlatan Ibrahimovic. "La Suède a bâti son équipe autour d'Ibrahimovic. L'Irlande est très forte physiquement. Ce ne sont pas des adversaires faciles, mais nous avons aussi nos qualités et nous devons résolument viser la première place", a ajouté Borkelmans. "De plus, nous jouons à Bordeaux, Lyon et Nice. Les distances ne sont pas grandes." (Belga)