Marcelinho a inscrit l'unique but de la partie à la 19e minute et Cristiano Ronaldo a manqué un penalty. Tombés sur un intraitable gardien bulgare, Vladislav Stoyanov, absolument infranchissable même sur un penalty tiré par Ronaldo (67), les Portugais n'ont jamais réussi à égaliser après avoir encaissé un but de Marcelinho (19). A quelques mois de l'Euro (10 juin-10 juillet), cette défaite face à une sélection qui pointe à la 70e place du classement Fifa (le Portugal est 7e) a de quoi donner des sueurs froides au sélectionneur portugais Fernando Santos. D'autant que les Portugais ont encore en tête leur élimination traumatisante au Brésil dès le premier tour du Mondial-2014. La partie avait pourtant bien commencé pour le Portugal: à la manoeuvre, la star du Real Madrid Cristiano Ronaldo enchaînait les tirs cadrés dès la première minute. Mais sans parvenir à vaincre le gardien bulgare. C'est finalement la Bulgarie, redoutable en contre-attaque, qui ouvrait le score grâce à Marcelinho (19): le milieu offensif d'origine brésilienne trompait la défense portugaise puis le gardien, le Lyonnais Anthony Lopes. Le cours du match a failli basculer en deuxième période quand un penalty était accordé au Portugal pour une main de Popov. Mais une fois de plus, le portier bulgare douchait les espoirs des Portugais en déviant le tir de Ronaldo. Le Portugal recevra la Belgique mardi dans ce même stade de Leiria, une rencontre initialement prévue à Bruxelles mais déplacée après les attentats. Vendredi soir, le château de la ville, qui surplombe le stade, était éclairé aux couleurs de la Belgique. (Belga)

Marcelinho a inscrit l'unique but de la partie à la 19e minute et Cristiano Ronaldo a manqué un penalty. Tombés sur un intraitable gardien bulgare, Vladislav Stoyanov, absolument infranchissable même sur un penalty tiré par Ronaldo (67), les Portugais n'ont jamais réussi à égaliser après avoir encaissé un but de Marcelinho (19). A quelques mois de l'Euro (10 juin-10 juillet), cette défaite face à une sélection qui pointe à la 70e place du classement Fifa (le Portugal est 7e) a de quoi donner des sueurs froides au sélectionneur portugais Fernando Santos. D'autant que les Portugais ont encore en tête leur élimination traumatisante au Brésil dès le premier tour du Mondial-2014. La partie avait pourtant bien commencé pour le Portugal: à la manoeuvre, la star du Real Madrid Cristiano Ronaldo enchaînait les tirs cadrés dès la première minute. Mais sans parvenir à vaincre le gardien bulgare. C'est finalement la Bulgarie, redoutable en contre-attaque, qui ouvrait le score grâce à Marcelinho (19): le milieu offensif d'origine brésilienne trompait la défense portugaise puis le gardien, le Lyonnais Anthony Lopes. Le cours du match a failli basculer en deuxième période quand un penalty était accordé au Portugal pour une main de Popov. Mais une fois de plus, le portier bulgare douchait les espoirs des Portugais en déviant le tir de Ronaldo. Le Portugal recevra la Belgique mardi dans ce même stade de Leiria, une rencontre initialement prévue à Bruxelles mais déplacée après les attentats. Vendredi soir, le château de la ville, qui surplombe le stade, était éclairé aux couleurs de la Belgique. (Belga)