A titre de comparaison, lors de la phase de poules de la Coupe du monde 2014 (32 participants), 136 buts en 48 rencontres avaient été inscrits, soit une moyenne de 2,83 buts. A l'Euro-2012 en Ukraine et en Pologne, avec 16 équipes, la moyenne de buts par match s'élevait à 2,5 par match (60 buts en 24 matchs). Pour cet Euro-2016, un but a été marqué toutes les 47 minutes en moyenne. A noter que 20 buts ont été inscrits au cours du dernier quart d'heure, soit près du tiers du total, ce qui en fait la période la plus prolifique. Parmi ces 20 buts, sept l'ont été dans le temps additionnel. En revanche, la première période est en général beaucoup moins prolifique avec 24 buts seulement sur les 69. C'est notamment le cas du premier quart d'heure, au cours duquel seuls 5 buts ont été inscrits. (Belga)

A titre de comparaison, lors de la phase de poules de la Coupe du monde 2014 (32 participants), 136 buts en 48 rencontres avaient été inscrits, soit une moyenne de 2,83 buts. A l'Euro-2012 en Ukraine et en Pologne, avec 16 équipes, la moyenne de buts par match s'élevait à 2,5 par match (60 buts en 24 matchs). Pour cet Euro-2016, un but a été marqué toutes les 47 minutes en moyenne. A noter que 20 buts ont été inscrits au cours du dernier quart d'heure, soit près du tiers du total, ce qui en fait la période la plus prolifique. Parmi ces 20 buts, sept l'ont été dans le temps additionnel. En revanche, la première période est en général beaucoup moins prolifique avec 24 buts seulement sur les 69. C'est notamment le cas du premier quart d'heure, au cours duquel seuls 5 buts ont été inscrits. (Belga)