Marc Wilmots concède que c'est un débat difficile, mais à titre personnel, il espère que les joueurs ne seront pas pénalisés à cause du comportement de soi-disant "supporters". L'UEFA a menacé dimanche l'Angleterre et la Russie d'exclusion du tournoi en cas de nouvelles violences. "La première chose d'abord est qu'il n'est pas certains que ce sont l'acte de supporters. L'alcool a aussi souvent son rôle là-dedans. Hier, j'ai vu un père avec son fils devoir quitter le stade à cause de la violence. Cela ne peut pas arriver. Malheureusement, je n'ai pas la solution pour que cela n'arrive plus", a ajouté encore Marc Wilmots à la veille de l'entrée en lice de la Belgique à l'Euro, lundi face à l'Italie. "Nos supporters nous soutiennent depuis des années et j'espère qu'ils pourront ici faire la fête. Le football, c'est du plaisir et de la joie." (Belga)

Marc Wilmots concède que c'est un débat difficile, mais à titre personnel, il espère que les joueurs ne seront pas pénalisés à cause du comportement de soi-disant "supporters". L'UEFA a menacé dimanche l'Angleterre et la Russie d'exclusion du tournoi en cas de nouvelles violences. "La première chose d'abord est qu'il n'est pas certains que ce sont l'acte de supporters. L'alcool a aussi souvent son rôle là-dedans. Hier, j'ai vu un père avec son fils devoir quitter le stade à cause de la violence. Cela ne peut pas arriver. Malheureusement, je n'ai pas la solution pour que cela n'arrive plus", a ajouté encore Marc Wilmots à la veille de l'entrée en lice de la Belgique à l'Euro, lundi face à l'Italie. "Nos supporters nous soutiennent depuis des années et j'espère qu'ils pourront ici faire la fête. Le football, c'est du plaisir et de la joie." (Belga)