Emmené par sa star Cristiano Ronaldo, qui égalait avec 127 sélections le record de son compatriote Figo et jouait son 15e match dans un Euro, le Portugal a concrétisé sa domination face au bloc islandais à sa 4e occasion. Le gardien Halldorson avait retardé l'échéance, face à Nani (21e), puis Ronaldo avait manqué une reprise de la tête (23e) puis son face à face avec le dernier rempart islandais (25e). Certes dominés et inférieurs techniquement, les Islandais, qui avaient battu à deux reprises les Pays-Bas en qualifications, ne sont pas restés inactifs. Gylfi Sigursson avait même alerté Patricio dès la 3e minute. A la reprise, c'est encore l'Islande qui a frappé la première au but et cette fois avec succès, sur une volée de l'ancien joueur du Standard Bjarnason (1-1, 50e). L'enthousiasme et le collectif des insulaires leur a permis de résister à des Portugais, demi-finalistes à l'Euro 2012, qui ont manqué de créativité et de vitesse, un peu à l'image de Ronaldo peu en verve. Plus tôt dans la journée, la Hongrie s'était imposée 0-2 face à l'Autriche, à Bordeaux. Au classement du groupe, le Portugal et la Hongrie possèdent 3 points, l'Autriche et l'Islande aucun. (Belga)

Emmené par sa star Cristiano Ronaldo, qui égalait avec 127 sélections le record de son compatriote Figo et jouait son 15e match dans un Euro, le Portugal a concrétisé sa domination face au bloc islandais à sa 4e occasion. Le gardien Halldorson avait retardé l'échéance, face à Nani (21e), puis Ronaldo avait manqué une reprise de la tête (23e) puis son face à face avec le dernier rempart islandais (25e). Certes dominés et inférieurs techniquement, les Islandais, qui avaient battu à deux reprises les Pays-Bas en qualifications, ne sont pas restés inactifs. Gylfi Sigursson avait même alerté Patricio dès la 3e minute. A la reprise, c'est encore l'Islande qui a frappé la première au but et cette fois avec succès, sur une volée de l'ancien joueur du Standard Bjarnason (1-1, 50e). L'enthousiasme et le collectif des insulaires leur a permis de résister à des Portugais, demi-finalistes à l'Euro 2012, qui ont manqué de créativité et de vitesse, un peu à l'image de Ronaldo peu en verve. Plus tôt dans la journée, la Hongrie s'était imposée 0-2 face à l'Autriche, à Bordeaux. Au classement du groupe, le Portugal et la Hongrie possèdent 3 points, l'Autriche et l'Islande aucun. (Belga)