"Le champion d'Europe 2016 recevra 8 millions d'euros pour la seule finale et le vice-champion 5 millions pour ce match final", selon le communiqué de l'instance. Chacune des 24 équipes percevra d'emblée 8 millions d'euros. Au premier tour, une victoire sera récompensée d'un million d'euros, et un nul de 500.000 EUR. Les équipes qualifiées pour les 8e de finale se verront verser chacune 1,5 M EUR, les huit quart-de-finalistes 2,5 M EUR supplémentaires, et la prime récompensant la qualification en demi-finale s'élèvera à 4 M EUR. Le maximum des gains pour un champion final ayant remporté ses trois matches de groupe s'élèvera donc à 27 M EUR contre 23,5 M EUR en 2012. L'UEFA déboursera 301 M EUR au total, contre 196 M EUR lors de l'Euro-2012, et 184 M EUR en 2008, deux tournois qui se jouaient à 16 équipes, alors que celui programmé en France (10 juin-10 juillet) comptera pour la première fois 24 participants. (Belga)

"Le champion d'Europe 2016 recevra 8 millions d'euros pour la seule finale et le vice-champion 5 millions pour ce match final", selon le communiqué de l'instance. Chacune des 24 équipes percevra d'emblée 8 millions d'euros. Au premier tour, une victoire sera récompensée d'un million d'euros, et un nul de 500.000 EUR. Les équipes qualifiées pour les 8e de finale se verront verser chacune 1,5 M EUR, les huit quart-de-finalistes 2,5 M EUR supplémentaires, et la prime récompensant la qualification en demi-finale s'élèvera à 4 M EUR. Le maximum des gains pour un champion final ayant remporté ses trois matches de groupe s'élèvera donc à 27 M EUR contre 23,5 M EUR en 2012. L'UEFA déboursera 301 M EUR au total, contre 196 M EUR lors de l'Euro-2012, et 184 M EUR en 2008, deux tournois qui se jouaient à 16 équipes, alors que celui programmé en France (10 juin-10 juillet) comptera pour la première fois 24 participants. (Belga)