Wilmots avait décidé d'innover en alignant au coup d'envoi Thomas Meunier, Mousa Dembélé et Yannick Carrasco. "Nous avions bien étudié les Irlandais et savions parfaitement comment les prendre. Je voulais jouer à ras de terre et vite avec beaucoup de mouvements sur les ailes et nous avons été excellents. C'était la bonne stratégie et les joueurs l'ont appliquée parfaitement." La Belgique s'est révélée redoutable en contre-attaques, deux buts tombant sur ce genre de phases. "Sommes-nous une équipe de contre-attaque ? Je ne le pense pas, nous avons une équipe qui fait le jeu et nous l'avons aussi fait. Après le 1-0, nous avons dans notre équipe les armes pour décider du sort d'un match, et nous le savons." (Belga)

Wilmots avait décidé d'innover en alignant au coup d'envoi Thomas Meunier, Mousa Dembélé et Yannick Carrasco. "Nous avions bien étudié les Irlandais et savions parfaitement comment les prendre. Je voulais jouer à ras de terre et vite avec beaucoup de mouvements sur les ailes et nous avons été excellents. C'était la bonne stratégie et les joueurs l'ont appliquée parfaitement." La Belgique s'est révélée redoutable en contre-attaques, deux buts tombant sur ce genre de phases. "Sommes-nous une équipe de contre-attaque ? Je ne le pense pas, nous avons une équipe qui fait le jeu et nous l'avons aussi fait. Après le 1-0, nous avons dans notre équipe les armes pour décider du sort d'un match, et nous le savons." (Belga)